AIP Côte d’Ivoire: Un contingent de 650 soldats ivoiriens bientôt déployé au Mali pour une mission de paix MAP Mali: Plus de 130 civils tués dans l’attaque d’un village peul du centre du pays (nouveau bilan) MAP Africa CEO forum 2019: des projets de plus d’un milliard de dollars à financer AIP Côte d’Ivoire: Les responsables d’entreprises informés sur le plan de financement des PME AIP Le député de Ouragahio affirme que les coups d’Etat sont dépassés en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire: Un Comité d’experts réfléchit sur le programme du MASA 2020 APS PACASEN : UN ÉLU DEMANDE QUE LES FONDS SOIENT DISPONIBLES À TEMPS APS LOUGA : 98% DES HABITANTS ONT ACCÈS À L’EAU POTABLE (DIRECTEUR SDE) APS LE BEC-DE-LIÈVRE, UNE MALADIE « SOUS-ÉVALUÉE » AU SÉNÉGAL (CHIRURGIENNE) GNA Chinese company ordered to stop operation after woman got electrocuted

Depuis Tunis, le ministre Bruno Koné appelle à « Construire une Afrique des TIC plus forte »


Abidjan, 03 juin 2015 (AIP) – Le ministre ivoirien de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Bruno Nabagné Koné, insiste sur la nécessité d’une forte implication des gouvernements en matière de construction d’infrastructures robustes et en vue de favoriser l’accès des populations aux outils terminaux.

« L’Afrique a besoin des TIC pour se développer, et il revient aux gouvernants d’accélérer le mouvement », a affirmé le ministre, soulignant que le secteur privé seul ne pourra pas impulser le développement souhaité en la matière.
Bruno Koné s’exprimait ainsi depuis Tunis, à l’ouverture des Journées de partenariat numérique tuniso-ivoirien qui se tiennent dans la capitale de Tunisie.

L’objectif de ces journées est de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays en matière des technologies de l’information et de la communication.

Aussi, le premier responsable des TIC en Côte d’Ivoire, également porte-parole du gouvernement, a-t-il profité de la tribune pour expliquer la politique gouvernementale de développement des TIC, notamment à travers les cinq axes établis que sont le cadre juridique, l’infrastructure, l’accessibilité, le contenu et les ressources humaines.

Dans la droite ligne du partenariat numérique entre les deux pays, Bruno Koné et son homologue tunisien Noomane Fehri se sont engagés à créer un cadre favorable et dynamique aux échanges et à la collaboration entre les acteurs publics et privés de leurs pays respectifs.

Ils ont aussi pris la ferme résolution de faire en sorte que la coopération tuniso-ivoirienne en matière de TIC face tâche d’huile, afin de créer une Afrique des TIC encore plus forte.

L’organisation de ces Journées initiées par le ministère tunisien des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, a été convenue lors de la participation d’une délégation tunisienne conduite par M. Fehri aux Journées de l’Entreprise numérique et à l’Exposition ConsultAfric à Abidjan, les 09 et 10 avril dernier.

Le 1er juin, avant le début des Journées de partenariat numérique tuniso-ivoirien, les deux ministres ont procédé à l’ouverture officielle de la troisième édition du Sommet Africain de l’Internet 2015 (Africa Internet Summit 2015 – AIS’15) qui se tient à Tunis, depuis le 24 mai sur le thème «Au-delà de la connexion : Interconnexion pour le développement de l’Afrique».

Cmas.

Dans la même catégorie