ANP Permettre aux pays pauvres d’accéder aux futurs vaccins contre la Covid 19 AGP Boké-Société ; Des vivres et de matériels de construction aux populations du village Kotobolia. AGP Dubréka/Education : Les résultats de 2020 jugés satisfaisants d’après la DPE. AGP Boké-Politique: La marche du FNDC étouffée AGP Labé : lancement de la campagne électorale du RPG Arc en Ciel sous fond de tension. ANG Cooperação/Presidente do Níger realiza visita de trabalho a Bissau ANG Saúde Pública/Durão Barroso nomeado presidente da Aliança Global para as Vacinas ANG Novo ano letivo / Alunos vão as aulas aos sábados ANG EUA-Eleições/ Joe Biden diz a Trump que se cale em debate conflituoso ANG Covid-19/UE sensibiliza Governo para economia ecológica

DES ALEVINS DE QUALITE AUX COOPERATIVES PISCICOLES DE LA COMMUNE DE KLOTO 3


  28 Juillet      14        Société (23209),

   

Lomé, 28 juil. (ATOP) – L’ONG Centre d’Action pour le Développement Rural (CADR), spécialisée dans l’agro écologie a initié un projet de production des alevins grâce au financement du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA) du ministère de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique afin de fournir désormais la matière première aux coopératives piscicoles de la commune 3 de Kloto.

Le Centre d’Action pour le Développement Rural fait la promotion des pratiques appropriées et responsables de production au niveau de l’agriculture, de l’élevage, de la production halieutique et de la valorisation des ressources naturelles dans le canton de Kouma dans le Kloto. De ce fait, le centre accompagne et appuie les coopératives de production de tilapia à savoir coopérative Espoir de Kouma Adamé et Bienvenue de Kouma Apoti à travers l’installation des étangs piscicoles, histoire de faire la promotion de la pisciculture dans la zone. Toutefois, les producteurs éprouvent des difficultés liées à l’indisponibilité des alevins et à leurs qualités. L’initiative du CADR vise donc à trouver un palliatif aux difficultés en produisant des alevins de qualité adaptés aux réalités du terrain.

Le financement du PASA a permis de construire des bacs d’alevinage, d’acquérir du matériel du travail, d’acheter les aliments, de faire le croisement des géniteurs et sexage hormonal. Cet investissement permettra d’améliorer les conditions de production et de livrer plus d’alevins de qualité aux coopératives. «Nous avions pensé que si nous-mêmes nous produisons nos propres alevins, nous pouvons constituer un noyau de production en alevins non seulement dans la commune de Kloto 3, mais aussi dans le grand Kloto et pourquoi pas dans les autres préfectures C’est donc cette envie de mieux faire qui nous a poussés à mettre en place cette écloserie de production d’alevins, acquise grâce au financement du PASA par le biais du ministère de l’agriculture », a confié M. Kumessi Yawovi Evénunye, promoteur et directeur de l’ONG CADR.

L’écloserie va désormais mettre fin aux difficultés d’approvisionnement des fermes piscicoles du Kloto et des préfectures voisines. « Aujourd’hui nous avons quatre bacs d’alevinage qui nous servent de production d’alevins et actuellement nous avons une production de près de huit milles alevins dont le sexage sera fait dans les prochains jours et vendus aux clients et aux coopératives qui en ont besoin », a affirmé M. Kumessi.

L’exécution du projet n’est pas sans difficultés. Parmi celles-ci, M. Kumessi évoque l’accès difficile au site situé à 300 m d’altitude sur la montagne de Kouma et le manque de financement. Toutefois, les responsables du centre sont engagés à promouvoir la production de poisson de qualité et en quantité raisonnable pour les consommateurs. « Nous voulons encore un peu plus de financement pour construire des bacs, au cas où nous aurions beaucoup d’alevins que nous ne pourrons pas écouler sur le marché, que nous-mêmes, à partir de l’élevage en bac, continuons la production proprement dite de tilapia jusqu’à maturité pour la vente.
Ce qui veut dire que nous ferons nous-mêmes concomitamment la production d’alevins ainsi que la production et la commercialisation de tilapia », a dit M. Kumessi Yawovi.

Cette activité de production d’alevins aura un impact économique avec une incidence positive sur les revenus des producteurs. Par ailleurs, le projet a permis de créer trois employés permanents et une quinzaine d’emplois indirects. Le directeur du CADR ambitionne de faire de ce centre une référence en matière de production des alevins dans le milieu. « Nous croyons que les investissements qui ont été faits contribueront un tant soit peu à relever l’économie locale, parce qu’il y a des emplois qui sont créés. Nos producteurs qui, autrefois, faisaient des kilomètres pour se procurer des alevins avec tous les risques, peuvent maintenant réaliser des bénéfices en les procurant sur place dans notre ferme. Il y a aussi les bonnes dames qui prennent ces alevins pour les commercialiser, ce qui constitue une promotion des activités génératrices de revenus.  Nous voulons par ce succès, servir de vitrine pour attirer les projets et les programmes vers la commune de Kloto 3.», a-t-il confié.

En terme de perspectives, le CADR se propose d’installer un centre de formation des jeunes en entrepreneuriat agricole pour donner l’occasion à ceux qui s’intéressent au métier de la terre d’apprendre les différentes techniques de l’agriculture. « Aujourd’hui les jeunes et les parents se sont jetés dans l’agriculture à partir des bases élémentaires reçues des parents et ancêtres. Donc il n’y a aucune amélioration dans ce qu’ils font alors qu’aujourd’hui nous sommes confrontés aux aléas du changement climatique. C’est ainsi qu’il va falloir que les jeunes se réorientent face au contexte actuel de changement climatique. C’est ce qui nous pousse à vouloir mettre en place dans un avenir proche un centre de formation pratique de trois à six ou neuf mois pour renforcer les capacités des apprenants dans le domaine. Après cette période de formation, le jeune sortira aguerri pour travailler de manière professionnelle la terre », a-t-il indiqué.

En dehors de la production d’alevins, l’ONG CADR  dispose également des sites apicoles, des unités de production de champignons, d’élevage de porcs, de lapins et des unités de production de poulets locaux. Toutes ces installations initiées à des fins pédagogiques, ont permis de créer des emplois. Pour être beaucoup plus utile aux communautés rurales, surtout à la jeunesse et rendre réelle leur vision qui est de faire des milieux ruraux, des milieux prospères et acteurs de leur propre développement, M. Kumessi sollicite l’appui et l’accompagnement des partenaires et des bonnes volontés.

Le centre dispose d’un site de démonstration et de formation de 3 hectares où des expériences en matière d’agro écologie et de production agricole responsable sont réalisées. C’est également là que sont formés les producteurs dénommés « producteurs verts » parce qu’ils tiennent compte de l’environnement dans la production et développent des systèmes de fertilisation (compostage) biologique.

L’ONG CADR  a son siège dans le canton de Kouma à 13 kilomètres au nord-ouest de Kpalimé.

Dans la même catégorie