AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Des assemblées générales constitutives pour la formalisation des associations du secteur bois lancées à San-Pedro


  22 Juillet      5        Société (23047),

   

San Pedro, 22 juil 2020 (AIP)- Le Groupe national de travail pour la gestion durable des forêts et la certification forestière de Côte d’Ivoire (GNT-CI) a procédé, mardi 21 juillet 2020, à San-Pedro, au lancement des assemblées générales constitutives des associations des  acteurs du secteur bois, dans le cadre d’un projet d’appui à leur formalisation visant à renforcer leur participation à la gestion durable de la forêt ivoirienne.

Ces assemblées générales extraordinaires constitutives se dérouleront sur trois jours. Elles permettront l’adoption des textes constitutifs (statuts et règlement intérieur) des associations des revendeurs de bois, des charbonniers et des menuisiers de la région et la mise en place de leurs instances dirigeantes.

Il s’agira également de constituer certaines associations de Toutes petites et moyennes entreprises forestières (TPMEF), de Petites et moyennes entreprises forestières (PMEF), de réviser et adapter au nouveau code forestier ivoirien les statuts d’autres structures engagées dans les processus APV-FLEGT et REED+, des programmes qui visent à améliorer la légalité dans l’exploitation forestière à travers des reformes légales et permettre l’approvisionnement du marché en bois d’origine légale.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet de «Renforcement de capacités des acteurs non étatiques à améliorer les processus APV-FLEGT  et REED+  en  Afrique de l’Ouest », visant la préservation de la forêt, une bonne traçabilité du bois vendu et la lutte contre le changement climatique. Il est financé par l’Union européenne, avec la coordination internationale de la fondation Tropenbos international.

(AIP)

Dans la même catégorie