APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés ANP Réunion du comité de Pilotage du suivi de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées au Niger APS Coupe du monde des clubs: Al-Hilal en finale APS Le DG de la SN-APS participe par visioconférence à un festival documentaire chinois APS La SONACOS va dégager  »10 à 13 milliards de FCFA » pour la prochaine campagne de commercialisation (DG) APS Pape Mamadou Sy rêve de signer un contrat professionnel avec un grand club MAP RDC: trois manifestants tués lors de l’attaque d’un convoi de l’ONU (MONUSCO) MAP RCA: Plus de 400 millions de dollars nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires en 2023 (ONU)

Des auditeurs de la marine formés sur la Recherche et le sauvetage en Mer


  3 Novembre      35        Science (487),

   

Abidjan, 03 nov 2021 (AIP)- Venus de 11 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre des auditeurs de la marine prennent part depuis, mardi 02 novembre 2021 à un séminaire sur la Recherche et le sauvetage en Mer (SAR) à l’Académie régionale des sciences et techniques de la Mer (ARSTM).

Ce deuxième stage organisé depuis l’ouverture de l’école SAR de l’Institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) s’inscrit au coeur de la mise en oeuvre des résolutions de Yaoundé et de la Convention de Hambourg sur la Recherche et le sauvetage en Mer visant à faire face aux catastrophes maritimes dans le Golfe de Guinée.

Selon le directeur de l’ISMI, le lieutenant-Colonel Aké Abé Lazare, l’objectif de cette formation sera de donner aux apprenants les aptitudes basiques nécessaires en matière de SAR en vue d’une grande professionnalisation des cadres intervenants dans le domaine.

L’expert en formation SAR, Albaret Jean-Pierre qui a la charge de conduire ce stage a précisé qu’il s’agira d’enseigner les bases du sauvetage en Mer à travers la réception d’une alerte de détresse en Mer, l’exploitation de cette alerte et l’envoi des moyens en mer pour aller chercher les victimes et les sauver.

Pour le coordonnateur régional de l’action de l’État en Mer, Guillaume de Beauregard, la sécurité dans le Golfe de Guinée est un enjeu pour toutes les régions, face aux nombreuses opportunités qu’offre cet espace maritime. Pour ce faire, il est nécessaire pour les États de disposer de structures fiables et des gens bien formés pour étre efficace en sauvetage en Mer.

 » Le sauvetage en mer ne s’improvise pas, il nécessite un savoir-faire technique et beaucoup d’entraînement « , a lancé M. De Beauregard précisant que ce séminaire est organisé et financé par la Coopération française avec l’appui de l’État ivoirien à travers l’Académie régionale des sciences et techniques de la Mer (ARSTM).

Dans la même catégorie