APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

DES COMMERCANTES ET ARTISANES FORMEES AUX TIC


  7 Janvier      18        Economie (10811),

   

Lomé, 7 jan. (ATOP) – L’Association racine féminine (ARF) en partenariat avec l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), a formé 100 commerçantes et artisanes de la région Maritime, sur les Technologies de l’information et de la communication (TIC) du 4 au 8 janvier à Lomé.
Cette formation a réuni des femmes commerçantes de l’Etablissement public autonome des marchés, des groupements de commerçantes d’Attiégou, de Tanou et des artisanes du Corps de couture Lomé-Commune (COMECOL). Elle a permis aux participantes de se familiariser avec les TIC et d’assimiler les techniques pratiques de recherche de marché, de vente et de gestion quotidienne de leurs produits en ligne à travers les réseaux sociaux (Facebook et WhatsApp).
Le formateur, Adjato Piou Prince Abel, a indiqué que ces commerçantes ont été formées sur l’utilité et l’usage de Whatsapp et Facebook, comment gagner en temps (mieux optimiser son temps) sur ces réseaux sociaux. Il a ajouté qu’elles ont été entretenues sur la ligne de diffusion sur Whatsapp qui va permettre de publier des photos accompagnées de messages des produits à vendre. Le formateur a précisé que sur Facebook, les participantes apprennent à faire la différence entre un compte personnel Facebook et une page Facebook qui est plus professionnelle et à créer et programmer une page Facebook pour la commercialisation de leurs produits.
Selon M. Adjato Prince, le coronavirus a prouvé qu’aujourd’hui on ne peut être ensemble que grâce au digital, bref aux réseaux sociaux et la distanciation sociale nous oblige à mieux cerner le numérique. « En effet, la psychose de coronavirus a fait montrer à beaucoup d’entreprises qu’elles se doivent de passer par le digital pour pouvoir toucher leurs clients, les fidéliser, voire prospecter de nouveaux clients. Cette formation vient donc aider ces femmes à mieux écouler leurs produits en ces moments de crise sanitaire due au coronavirus », a-t-il fait savoir.
Ouvrant les travaux, la présidente de l’ARF, Agbodjivié Guémédi Adjo Nadège, a fait comprendre que ce projet de formation à l’endroit des commerçantes et artisanes concerne non seulement la région maritime, mais aussi celle de la Kara qui a eu lieu du 21 au 26 décembre 2020. Pour elle, cette formation devra permettre à ces femmes de faire couler leurs produits en ces temps de la pandémie au coronavirus et permettant à celle-ci de maintenir leur situation d’autonomisation financière. Mme Agbodjivié Guémédi Adjo a saisi cette opportunité pour exprimer sa gratitude à la GIZ pour son implication dans la réussite de ces formations.
La cérémonie d’ouverture de cette formation dans la région Maritime a été marquée par une remise symbolique de portable androïd au représentant de chaque groupement par la présidente de l’ARF. Ce don a été mis à la disposition de ces différents groupements par la GIZ.

Dans la même catégorie