AGP Coyah/Insécurité : Un meurtre et 4 motos emportées par des présumés bandits en AGP Guinée/Société: ‘’Quand vous naissez entre quatre murs de prison, ça perturbe toute votre vie…’’, dixit Daniel Philipe AGP Guinée: mise en place d’un cadre permanent de dialogue politique et social. GNA Equal rights/opportunities for women and girls project launched GNA Covid-19 protocols disregarded at funerals in Koforidua GNA Kwahu-Nsabah residents appeal for rehabilitation of road GNA Priority Insurance donates Gh¢2,000.00 worth of PPE to Police Education Schools GNA COVID-19: WOM supports vulnerable widows and Orphans in Upper East GNA Residents in Hohoe laud reduction of Ministers and PWD appointment AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Don de 25 millions $ d’une compagnie de téléphonie pour soutenir le programme de vaccination en Afrique

DES DÉPUTÉS OUTILLÉS SUR LES TECHNIQUES ET OUTILS D’ÉVALUATION DES POLITIQUES ENVIRONNEMENTALES


  25 Novembre      66        Environnement/Eaux/Forêts (2426),

   

Dakar, 25 nov (APS) – Des députés membres du réseau des parlementaires pour la protection de l’environnement (REPES) ont pris part, mercredi à Dakar, aux travaux d’une session de sensibilisation et de partage sur des techniques et outils d’évaluation des politiques environnementales, a constaté l’APS.

‘’L’évaluation des politiques publiques environnementales doit être réaliste, précise et comporter des outils techniques spécifiques que les consultants auront l’honneur de partager’’, a indiqué le député Ibrahima Baba Sall, président du REPES.

Il s’exprimait lors des travaux de la session de sensibilisation et de partage sur les techniques et outils d’évaluation des politiques environnementales organisée par son réseau, en partenariat avec le think thank Initiative prospective agricole et rurale (IPAR).

L’atelier vise à susciter de nouvelles attitudes visant à évaluer l’action du gouvernement sur les questions environnementales et institutionnaliser le recours aux évidences scientifiques dans l’évaluation des politiques environnementales.

Selon M. Sall, la rencontre va aider les députés non seulement à préserver la pertinence des politiques publiques environnementales, mais aussi à faire de sorte que l’évaluation des politiques environnementales ait lieu régulièrement et en permanence.

‘’L’acquisition des connaissances et la formation restent la base du progrès pour les parlementaires. Aujourd’hui, grâce à l’expérience accumulée par nos activités, l’on en sait beaucoup sur notre leadership pour promouvoir le développement durable au Sénégal’’, a-t-il ajouté.

Le président du REPES a assuré que les membres de son organisation veulent ‘’marquer l’histoire par des actions parlementaires innovantes’’.

Plusieurs experts, des universitaires ainsi que des officiels ont pris part à cette session de sensibilisation et de partage sur les techniques et outils d’évaluation des politiques environnementales.

Dans la même catégorie