APS COVID-19 : LE SOUTIEN DE LA FAMILLE DU FOOTBALL ESTIMÉ À PLUS DE 109 MILLIONS DE FRANCS (COMMUNIQUÉ) ANGOP Executivo « baixa » preço de venda de diamantes ANGOP COVID-19: Polícia impede entrada ilegal de 19 cidadãos da RDC ANGOP Executivo reduz ministérios de 28 para 21 APS VERS UN PARTENARIAT ‘’BÉNÉFIQUE’’ ENTRE LE COSEC ET L’APS APS COVID-19 : LES SOCIÉTÉS DE LIVRAISON S’ADAPTENT AUX NOUVELLES MESURES APS COVID-19 : UN SÉNÉGALAIS S’ILLUSTRE DANS LA LUTTE CONTRE LA PANDÉMIE EN ITALIE ANG Decretado Estado de Emergência na Guiné-Bissau ANG Comunidade internacional disponibiliza 16 milhões de dólares para combater coronavirus ANP La pandémie du COVID 19 : Le Président de la République prend des mesures sociales

DES DÉPUTÉS PRÉCONISENT LE RATTACHEMENT DE LA DER AU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE


  30 Novembre      3        Entreprises (243),

   

Dakar, 29 nov (APS) – Des députés ont préconisé vendredi le « rattachement » de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) au ministère de la Jeunesse et la hausse des ressources allouées à l’Agence nationale pour la promotion de la jeunesse (ANPEJ) et au Programme des domaines agricoles communautaire (PRODAC).

Le député de Benno Bokk Yakaar (BBY, mouvance présidentielle), Abdou Mbow, est le premier à monter au créneau en indiquant que pour « des soucis de cohérence », la DER doit être placée sous la tutelle de ce département ministériel dont le budget était en train examiné à l’Assemblée nationale.

Selon Abdou Mbow, un rattachement de la DER à ce ministère lui permettrait de faire des résultats.

« Ce programme (DER) doit être logé au niveau du ministère de la Jeunesse et renforcer les autres programmes comme l’ANPEJ, le PRODAC », a-t-il plaidé.

A sa suite, la députée Awa Niang a suggéré d’associer le ministère de la Jeunesse à la distribution des financements de la DER.

Les députées Lika Bâ et Mame Diarra Fam ont elles aussi plaidé en faveur de l’augmentation du budget du ministère de la Jeunesse, pour lui permettre de prendre en charge les préoccupations des jeunes.

Plusieurs autres députés, dont Awa Niang, ont demandé la réhabilitation des centres départementaux d’éducation populaire et sportive (CDEPS) de plusieurs localités du pays.

Dans la même catégorie