ATOP LE SECRETAIRE GENERAL DU GOUVERNEMENT A RENCONTRE LES DIRECTEURS DE CABINETS ET SECRETAIRES GENERAUX DES MINISTERES ATOP LES RESULTATS DU REPASSAGE DU PIB ET DES COMPTES NATIONAUX DES ANNEES 2016-2018 PRESENTES ANG Comunicação social/ “Radiodifusão Nacional terá brevemente nova Antena em Gabu”, garante o DG da estação pública ANG Diplomacia/Presidente do Níger deposita coroa de flores no mausoléu Amílcar Cabral AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier pour réfléchir sur la mise à disponibilité des médicaments psychotropes dans les structures psychiatriques AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANRMP sensibilise les cellules de passation des marchés sur les missions du Comité du règlement administratif GNA Government spends one million dollars to evacuate 2,200 Ghanaians from Lebanon GNA Ghana’s youth unemployment needs short-medium term responses – World Bank GNA GWCL rations water in Sekondi-Takoradi and its environs AGP Gabon/Relance de l’économie : Vincent de Paul Massassa présente la contribution du secteur minier à Ossouka Raponda

Des difficultés d’orientation des élèves en 6è sur la plateforme éducative à Béoumi


  3 Septembre      6        Education (3578),

   

Béoumi, 03 sept 2020 (AIP) – Des parents sont dans l’incertitude face aux difficultés rencontrées dans leur tentative d’orientation en sixième des élèves sur la plateforme éducative, notamment, vers le collège Abla Akpô et et collège catholique des jeunes filles de Béoumi.

Ceux-ci ont du mal à inscrire leurs enfants dans ces deux collèges de leur choix sur la plateforme mise en place par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle,  a appris l’AIP sur place.

« La situation est intenable quand on sait que cette opération s’achève le 05 septembre prochain. Le Lycée moderne de Béoumi et deux autres collèges privés (le collège Alani et Mon Avenir) ont déjà atteint leur quota deux jours après l’ouverture des inscriptions », a déploré Djezou Konan Edmond, du village de Konsou

Même son de cloche pour Ouattara Aïssata qui a tenté d’inscrire sans succès sa fille au Collège catholique des jeunes filles de Béoumi. « C’est vraiment ardu cette histoire. Les responsables du collège ne savent à quels saints se vouer, alors que nous tendons vers la fin des opérations ».

Interrogé sur cette situation, le directeur du Collège Abla Akpô de Béoumi, Diabaté Ali rassure que des démarches ont été entreprises auprès des autorités compétentes pour régler le plus  vite possible, arguant que ce problème risque d’impacter négativement la volonté de certains parents.

« En attendant, nous sommes obligés d’attendre que le Collège Abla Akpô de Béoumi se stabilise sur la plateforme », a-t-il conclu.

(AIP)

Dans la même catégorie