APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Des dos d’âne pour lutter contre les accidents de la route à Grand-Lahou


  15 Septembre      5        Travaux publics (298),

   

Grand-Lahou, 15 sept 2020 (AIP)-Des dos d’âne ont été installés sur la voie principale menant à la gare routière de Grand-Lahou (sud, région des Grands ponts) en vue de mettre fin aux nombreux cas d’accidents de la circulation enregistrés sur cette voie.

L’agent contrôleur à l’antenne des infrastructures routières du département, Tiémélé Gabriel, a révélé que ces dos d’âne ont été réalisés dans l’optique d’amener les usagers à réduire leur vitesse dans la commune. « L’épaisseur du bitume renforcé est de sept centimètres. Les engins roulants sont obligés de ralentir plusieurs fois avant d’atteindre la gare routière », a expliqué M. Tiémélé.

Le chef du village du quartier Gourosso, Zuenou Bi, s’est réjoui de ces ouvrages qui permettront aux engins de traverser le quartier avec lenteur. « La voie principale traverse notre quartier et nous enregistrons régulièrement des accidents qui nous endeuillent, car les véhicules et motos roulent ici à vive allure », a dénoncé le chef de Gourosso.

Il a déploré le fait que des conducteurs de motos ne connaissant pas les limitations de vitesse, percutent les piétons. « Mais aujourd’hui, ces dos d’âne amènent tout le monde à rouler lentement », se félicite-t-on.

Dans la même catégorie