GNA IGP commissions elevated Effutu Police Station AGP Guinée- Assemblée Nationale : Le ministre du Budget présente le projet de loi de finances 2021 GNA Western Region records 78 deaths through road crashes GNA CoST brings transparency, accountability into procurement GNA Former President Mahama pays courtesy call on Yaa Naa MAP El Guerguarat : Le Président ivoirien assure SM le Roi de la solidarité et du plein soutien de son pays aux initiatives du Souverain ACAP Clôture à Bangui des travaux de l’atelier des professionnels des médias contre les désinformations en période électorale ACAP Lancement de la campagne des 16 jours d’activisme AIP Côte d’Ivoire/Des femmes fières d’exercer le métier de pompiers civils AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’écrivain Camara Nangala exhorte les élèves à la lecture

Des dozos initient une marche pour la paix à Katiola


  10 Novembre      25        Société (25279),

   

Niakara, 10 nov 2020 (AIP)- La confrérie des chasseurs traditionnels, communément appelée Dozo, de Katiola et des Nakêrê, groupe d’initiés typiques de la tradition Tagbanan, ont conjointement procédé, lundi 9 novembre 2020, dans la ville chef-lieu du Hambol (Katiola), à une marche pacifique, « une cérémonie expiatrice des démons de la haine, de la division et de la violence », selon les initiateurs.

Cette marche d’exorcisme, a tenu à préciser le secrétaire général de la confrérie Dozo à Katiola, Lakoun Traoré ,  » n’a rien à voir avec un quelconque mouvement politique ».

Aux environs de 10 h ces Dozo de Katiola et ces Nakêrê ont, main dans la main, procédé à une marche à travers l’artère principale de la ville chef-lieu de la région du Hambol, un rituel sacrificiel visant à purifier et surtout à épargner la localité des mauvaises ondes de la division, de la haine et de la violence.

Cette sortie publique de ce groupe de dépositaires de la tradition et culture au Nord du pays, à Katiola, pourtant destinée à conjurer les mauvais esprits, a été relayée sur les réseaux sociaux comme une marche politique, en lien avec l’appel de l’opposition, d’où la précision de M. Traoré.

Dans la même catégorie