Inforpress FMI aprova Instrumento de Coordenação de Políticas que vai permitir Cabo Verde acelerar o crescimento económico Inforpress Futebol/Inter-Ilhas: Santiago e Santo Antão tentam conquistar hoje quinta e primeira Taça Independência respectivamente NAN Nigeria v Tunisia: Nothing but pride at stake MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) NAN Nigeria Centre for Disease Control dismisses fake report on bovine tuberculosis in beef NAN SDGs: Nigerian consul, U.S. senator call for Diaspora engagement NAN Our flight operations have normalised – Dana Air ANP Le Chef de l’Etat accorde une audience à la Directrice Bureau Afrique du PNUD

Des échanges entre le gouvernement et la société NSIC pour l’installation du premier incubateur pilote en RDC


  13 Décembre      30        Economie (24307), Entreprises (1270), Finance (3799),

   

Kinshasa, 13 déc. 2015 (ACP) – Le ministre des Petites et Moyennes entreprises et classe moyenne, Pancrace Boongo Nkoy et le Directeur général l’entreprise indienne, « National small industrie corporation » (NSIC), Satvinder Singh ont échangé sur les possibilités d’installation du premier incubateur, une structure d’accompagnement des projets de création d’entreprises en RDC, au cours de l’audience lui accordée vendredi à Kinshasa.

Le Directeur général de cette entreprise et chef de la délégation, Satvinder Singh, a indiqué qu’il était venu en RDC pour explorer le marché des petites, moyennes entreprises et la classe moyenne en vue de s’imprégner des réalités de la RDC avant de s’engager dans un partenariat avec les opérateurs économiques congolais.

Il a relevé, à ce sujet, que la mission de son entreprise à Kinshasa fait suite aux différentes missions effectuées dans son pays par le ministre congolais du secteur. C’est pour cette raison que le ministre Boongo lui a fait visiter les entreprises publiques de la RDC, notamment l’Institut national pour la préparation professionnelle (INPP), le Fonds pour la promotion de l’industrie(FPI) et certains organismes internationaux des finances, la Banque Mondiale (BM), la Banque africaine de développement (BAD) installés dans la Capitale, certaines unités de production tenues par des privées et les différents principaux lieux de négoce de la ville de Kinshasa.

A cet effet, il a fait savoir que son entreprise va procéder par deux étapes, la première consiste en l’installation de la Pré-incubation pour la prise des contacts avec l’incubateur et les jeunes avant qu’intervienne la post-incubation, consistant à donner des moyens aux jeunes sortis du centre d’incubation pour leur permettre de créer leurs propres entreprises.

La délégation indienne a suggéré au gouvernement de mettre en place un fonds de garantie devant octroyer des crédits à taux zéro pour le soutien des PME créées par les jeunes au sortir de l’incubation à l’instar de leurs collègues de l’Inde. Il a annoncé au passage que douze projets sont retenus dans le cadre de l’installation du premier incubateur.

Le ministre des Petites, Moyennes entreprises et Classe moyenne, Boongo Nkoy, a rassuré ses hôtes de la disponibilité du gouvernement, indiquant que tout est mis en place pour l’installation de cet incubateur pilote.

ZNG/Wet.

Dans la même catégorie