AIP Covid-19 : Le Royaume-Uni enregistre un nouveau record de 1820 décès en 24 heures AIP AIP/ La Côte d’Ivoire veut contribuer à l‘élaboration d’un nouveau programme pour la biodiversité ACI Approbation du projet de loi sur la convention d’exploitation minière entre le Congo et la Soremi S.a ACI L’entraineur Barthélémy Ngatsono confiant pour le match Congo-Niger ACP Le gouvernement approuve le projet de loi portant sur le gel des avoirs ou des actifs liés au terrorisme ACI Le Conseil des ministres approuve le projet de création de l’Imprimerie nationale du Congo ACI Validation du Plan local d’urbanisme pour faciliter l’implantation des futures constructions ACI Formation des experts nationaux sur les exigences dans la conception des toilettes ACI 14 localités bientôt connectées au réseau électronique GNA Constantly educate children to wear nose mask – Director urges

DES ELUS LOCAUX ET PERSONNEL TECHNIQUE DE TONE 1 ET OTI 1 S’APPROPRIENT LES FONDAMENTAUX DE LA COOPERATION DECENTRALISEE


  25 Novembre      5        Société (27532),

   

Lomé, 25 nov. (ATOP) – Des élus locaux et personnel technique des communes Tône 1 et Oti 1 se familiarisent, du 24 au 26 novembre à Dapaong, avec les fondamentaux de la coopération décentralisée.
Cette formation s’inscrit dans le cadre du Programme décentralisation et gouvernance locale (ProDeGoL), cofinancé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement et l’Union Européenne (EU). Elle permettra d’améliorer les connaissances des membres des exécutifs communaux de Tône 1 et Oti 1 sur la coopération décentralisée, les stratégies pour une bonne gestion des relations entre les communes togolaises et celles d’ailleurs. Il s’agit aussi de renforcer les compétences des personnels techniques desdites communes en gestion de projets de coopération dans la perspective d’une mobilisation de fonds pour la mise en œuvre des projets et programmes de développement au niveau communal.
Les participants suivront des communications sur le cadre légal de la coopération et la clarification conceptuelle ; sur la coopération décentralisée/jumelage ; les enjeux et défis de la coopération décentralisée pour les communes. Ils seront entretenus sur les démarches et les procédures de négociation en matière de coopération décentralisée au Togo et à l’extérieur, ainsi que sur le rôle de la société civile dans cette coopération. Ils vont également plancher sur la gestion des relations de coopération décentralisée, la stratégie de mobilisation des financements, de communication et de visibilité.
Le troisième adjoint au maire de Tône 1, Tchabli Lorinpo Gaëtan a, à l’ouverture des travaux, témoigné sa reconnaissance aux partenaires financiers et techniques (GIZ et UE) pour leur appui multiforme. Il a relevé que depuis quelques années, le Togo s’est engagé dans un processus de décentralisation dont l’ambition première est d’améliorer les conditions de vie des populations, en mettant en œuvre des services de proximité et en étant à l’écoute des besoins des citoyens. M. Tchabli a exhorté ses collègues à mettre en pratiques tous les enseignements qui seront dispensés, en vue d’une meilleure gestion de leurs communes qui sont confrontées à de nombreux défis.
Par cet appui, selon le conseiller technique national du ProDeGol, Emmanuel Amouzouvi, le ProDeGoL entend contribuer à améliorer la gestion des relations existantes entre les communes togolaises et leurs pairs en les orientant vers une meilleure négociation de futures relations de coopération, tout en respectant les conditions-cadres (le cadre juridique et les étapes) d’une coopération décentralisée.

Dans la même catégorie