GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

DES ENSEIGNANTS RÉCLAMENT LA PROLONGATION DES VACANCES SCOLAIRES


  2 Février      24        Education (4426), Société (29268),

   

Dakar, 2 fév (APS) – La Force nationale des enseignants pour le renouveau de l’éducation (FNERE) souhaite que les vacances scolaires du premier trimestre soient prolongées d’une semaine, afin de mesurer l’impact de la pandémie de coronavirus sur le fonctionnement des écoles.

Cette mesure « permettrait d’avoir des appréciations réelles sur les effets que pourrait avoir la mise en activité de la communauté éducative sur l’expansion du virus (le Covid-19) », écrit la FNERE dans un communiqué reçu mardi à l’APS.

« Le système éducatif est éprouvé par une certaine inadaptation entre les instruments d’apprentissage et ce nouveau contexte pandémique. Il est presque impossible d’enseigner de manière classique, avec tout ce qu’il faut respecter comme mesures barrières », argue-t-elle.

Les vacances scolaires du premier trimestre se déroulent depuis le 30 janvier, et les cours reprennent le 8 février à 8 heures.

La FNERE estime par ailleurs que les « méthodes et approches doivent (…) être repensées pour pouvoir assurer à tous une continuité pédagogique en période de crise sanitaire ».

De même invite-t-elle le ministère de l’Education nationale et les inspections d’académie à faire preuve de « plus de responsabilité dans les mesures de protection et de prévention des acteurs du système éducatif, en cette période de pandémie » de coronavirus.

« Le virus est bien présent dans l’espace scolaire, plusieurs cas » de Covid-19 ont été recensés, « des étudiants, des élèves et des enseignants ont été infectés, des directeurs d’école sont décédés » de coronavirus, affirme la FNERE.

« Il est clairement démontré que nos enfants sont (…) de potentiels vecteurs de transmission du Covid-19 », affirme-t-elle dans le communiqué, déplorant que les masques distribués dans les écoles « ne sont pas en nombre suffisant ».

La FNERE relève « l’impossibilité de respecter, dans les établissements scolaires, les autres mesures d’hygiène », à cause des « effectifs pléthoriques » et d’un environnement scolaire « délétère ».

Dans la même catégorie