GNA Africaid WhizzKids United refurbishes Jisonayili Library and Clinic GNA Young trainees benefit from short-term skills training GNA Hopsans and friends organize blood donation GNA 25th Principal of PCE inducted into office GNA OPDAG demands review of benchmark valuation on local products GNA Selected indigenous Made-in-Ghana products, services nominated for awards GNA Review of the maiden Asaase Sound Clash GNA Three women coalitions jointly commend NDP and PPP STP-Press Governo remodelado com saída de duas ministras e entrada de três novos ministros e 1 Secretário de Estado AIP Monographie du département de Sinfra

Des étudiantes de Korhogo exhortées à s’engager en politique


  29 Août      6        Société (22820),

   

Korhogo, 29 août 2020 (AIP) – Des étudiantes de l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo ont été exhortées, le vendredi 28 août 2020, à briser les pesanteurs sociologiques pour s’engager en politique sans peur, par des membres du Comité de coordination pour la participation politique des femmes (2C2PF).

Le 2C2PF a entamé depuis le 13 août 2020, dans le cadre du Programme Transition et inclusion politiques, une campagne dans 10 universités ivoiriennes pour sensibiliser les étudiantes à s’engager en politique. Cinq universités publiques et cinq universités privées devraient être visitées à l’occasion de cette campagne.

Selon l’oratrice principale de la délégation du 2C2PF, Bodoua Affoua Hélène, les femmes sont sous représentées dans les assemblées élues en Côte d’Ivoire avec un taux « très bas » et « honteux » de moins 15%.

« Nous leur avons montré ce tableau pour leur dire que nous avons des efforts à faire. Nous leur avons aussi dit que des mécanismes existent qui font la promotion des femmes et qu’elles elles peuvent en profiter », a déclaré Mme Bodoua à l’AIP, citant notamment la loi du 16 juillet 2019 imposant, pour les scrutins uninominaux ou de listes, un quota minimum de 30 % de femmes sur le nombre de candidats présentés.

Elle a fait savoir que le fait de promouvoir des femmes à des postes de responsabilités politiques et dans des instances de décision comme les assemblées élues concourt au renforcement de la cohésion sociale, de la démocratie, de la bonne gouvernance et de l’efficacité dans la gestion des affaires publiques.

Au cours de la séance de sensibilisation, le chargé de Programme du PTI, N’Dété Clauvis Delacroix, a notamment encouragé les auditrices à s’inscrire au programme Mentorat qui propose de mettre les jeunes filles désireuses de se lancer en politique en contact avec des femmes politiques confirmées pour être coacher.

La fédération estudiantine des droits de l’homme de l’UPGC, présidée Doumbia Mamadou, a pris une part active dans l’organisation de cette rencontre entre les étudiants et les membres du 2C2PF, note-t-on.

(AIP)

kaem/fmo

Dans la même catégorie