ABP Bénin: Les travaux d’ouverture d’environ 38 km de voie lancés dans la commune d’Ifangni ABP Bénin: Des films de sensibilisation en milieu scolaire au cœur de la Rebiap édition 2017 ABP Bénin: Les structures de suivi et de coordination pour la protection des enfants se concertent à Aplahoué AIP Sept présumés braqueurs dont un militaire arrêtés à Korhogo AIP SARA 2017 : Les PPP préconisés pour booster l’agriculture ivoirienne (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ SARA 2017 : La CEDEAO salue le PNIA II et fait des suggestions pour améliorer son implémentation GNA 1992 year group donates book to the Nkawkaw Senior High School APS Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie APS Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés APS Infrastructures, déficit de personnel : ces « maux » qui plombent la santé maternelle à Kolda

Des étudiants de l’Université américaine du Caire s’informent à Rabat de l’expérience de la décentralisation de la gouvernance locale au Maroc


  13 Juillet      62        Education (4107),

   

Rabat, 13/07/2017 (MAP) – L’expérience de la décentralisation de la gouvernance locale au Maroc a été mise en exergue, jeudi à Rabat, lors d’une rencontre d’information au profits d’étudiants de l’Université américaine du Caire, en visite au Royaume dans le cadre d’un voyage d’études organisé sous le thème « Les principaux acteurs et institutions impliqués dans la promotion de sociétés pacifiques et inclusives: L’expérience du Royaume du Maroc ».

Réuni dans le cadre de ce voyage, co-organisé par l’Académie africaine des collectivités locales (ALGA) de CGLU Afrique, ces jeunes chercheurs de l’Ecole des affaires internationales et des politiques publiques (School of global affairs and public policy) relevant de l’Université américaine du Caire, ont assisté à un exposé sur l’organisation institutionnelle et administrative au Maroc, ainsi que le rôle de la société civile dans le pays.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’Ecole nationale supérieure de l’administration (ENSA), Rachid Melliani a souligné le caractère singulier de l’expérience marocaine devenue un modèle pour un certain nombre de pays arabes et africains.

« Cette rencontre constitue une occasion pour ces étudiants de prendre connaissance de l’expérience marocaine à l’échelle institutionnelle et administrative, mais également d’échange d’expertises sur le plan de la formation dans le domaine de l’administration publique et territoriale », a noté M. Melliani

De son côté, la directrice de l’ALGA, Najat Zarrouk, a fait savoir que cette visite d’étude favorisera la promotion et l’encrage d’une société inclusive, stable, où tous les acteurs sont impliqués dans la dynamique du développement, ajoutant que l’expérience marocaine en matière gouvernance, de management à travers les différentes réformes, a permis au Royaume de devenir un modèle à l’échelle continentale.

Pour sa part, la doyenne associée aux Etudes supérieures et à la recherche et professeur d’administration publique à l’Université américaine de Caire, Laila El Baradei a affirmé que ce voyage d’étude permettra aux participants de s’imprégner de l’expérience marocaine dans le domaine de l’administration publique et de la décentralisation.

Au programme de cette visite, figurent notamment des séminaires animés par des professeurs universitaires, des experts et des praticiens, des visites de plusieurs institutions, notamment le Médiateur du Royaume, le Conseil économique, social et environnemental, le Conseil national des droits de l’homme, l’Instance centrale de prévention de la corruption, ainsi que des visites culturelles et touristiques.

Initié dans le cadre de l’appui de CGLU Afrique à la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD), particulièrement l’ODD 16: « promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins de développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place à tous les niveaux des institutions efficaces, responsables et ouvertes », avec l’appui des autorités marocaines, l’Association marocaines des présidents des conseils communaux (AMPCC) et en partenariat avec l’Ecole nationale supérieure de l’administration (ENSA) et l’Université d’Al Akhawayn (AUI), ce premier voyage d’études au Royaume permettra aux étudiants de connaître et d’échanger avec les institutions contribuant à la promotion et l’ancrage de la bonne gouvernance au Maroc.

Dans la même catégorie