STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Des experts à Abidjan pour discuter du crédit-bail et de l’accès au financement en Afrique subsaharienne


  19 Septembre      67        Economie (24303), Entreprises (1270), Finance (3799),

   

Rabat, 19 sept 2016 (MAP) – Un aréopage d’experts et d’économistes se sont réunis lundi à Abidjan, dans le cadre d’un forum sur le crédit-bail, l’accès au financement et la croissance économique en Afrique subsaharienne, initié par la Société Financière Internationale (SFI) relevant du groupe de la Banque Mondiale.

Inscrite dans le cadre du programme ‘’Africa Leasing Facility’’ de la SFI, la rencontre d’Abidjan se veut une véritable plateforme de discussion sur le potentiel du marché du crédit-bail en Côte d’Ivoire et dans la sous-région, afin de mobiliser des capitaux d’investissements à moyen et long terme.

Depuis son démarrage en 2008, ce programme a contribué à la ratification de 24 lois sur le crédit-bail en Afrique, a assuré la formation de près de 20.000 PME sur les avantages et l’utilisation du crédit-bail, tout en mobilisant quelque 57 millions de dollars US en investissements dans les pays concernés, précise les organisateurs.

Depuis 2013, Africa Leasing Facility opère quasi-exclusivement dans les pays fragilisés par les conflits là où, les besoins de financement sont les plus importants et où, l’impact du crédit-bail sera le plus significatif.

Intervenant lors de ce conclave, le directeur des Opérations de la Banque mondiale chargé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et du Togo, Pierre Laporte a expliqué que le crédit-bail, en tant que mode de financement alternatif et innovant, peut contribuer de façon importante à augmenter l’accès au financement des PME, et donc à stimuler la croissance économique dans les marchés émergents.

Et M. Laporte de poursuivre qu’il est essentiel de développer l’industrie du crédit-bail aussi bien en Côte d’Ivoire que dans la sous-région car, le crédit-bail offre des avantages incontestables aux PME, et se veut aussi avantageux pour le secteur financier ainsi que pour le secteur public.

‘’Le marché du crédit-bail en Afrique subsaharienne, estimé en 2008 à 300 millions de dollars US a plus que doublé en 2015, en passant à 800 millions de dollars, si l’on exclut l’Afrique du Sud et le Nigeria’’, a fait savoir, de son côté, Alejandro Alvarez de la Campa, manager de l’unité Finances et Marchés, région Afrique de la Banque Mondiale.

Et de conclure que cela crée un potentiel immense pour le développement du secteur privé dans la région à travers les micros, petites et moyennes entreprises qui pourront profiter du crédit-bail pour développer leurs activités.

Dans la même catégorie