AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Des filles-mères en situation de vulnérabilité formées au centre de service civique de Guinguereni


  25 Août      6        Société (23047),

   

Boundiali, 25 août 2020 (AIP)- Une première cohorte de 93 filles en situation de vulnérabilité dont 13 filles-mères sont formées au centre de service civique du village de Guinguereni, dans le département de Boundiali.

Ces filles dont l’âge varie entre 16 et 21 ans bénéficient d’un renforcement de capacités en civisme et citoyenneté ainsi que dans les petits métiers tels la cuisine, la pâtisserie, la cosmétique, l’esthétique et l’agro-distribution pour assurer la survie de leurs enfants gardés par des éducatrices préscolaires dans une crèche, a appris l’AIP lors d’une visite de terrain, mardi 25 août 2020, à l’initiative de l’Office du service civique national (OSCN).

Défilés, salut aux couleurs, cours d’alphabétisation et cours pratiques dans les métiers suscités ont meublé cette visite en présence du directeur général de l’Administration du conseil général de Bounadiali, Loceni Camara.

« Nous ne pouvons qu’être heureux de voir des jeunes filles avec leurs enfants au dos pour certaines se former pour avoir demain un emploi. Une initiative que nous saluons pour l’intérêt de la région », a déclaré M. Camara.

Le chef du village de Guinguereni, Konaté Karim, s’est également félicité de la création de ce centre qui concourt au développement de la région de la Bagoué. Il a promis de tout mettre en œuvre pour que le centre soit bondé de jeunes filles pour la prochaine promotion.

Selon la directrice de la communication de l’Office du service civique national, Ines Tcha Kouakou, la Côte d’Ivoire compte au total quatre centres de service civique installés à Sassandra, Songon, Boundiali et bientôt à Bouaké.

Ces centres bénéficient de l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Agence française de développement (AFD). En deux ans, ce sont plus de 700 jeunes en situation de vulnérabilité (échecs scolaires, analphabètes, sans emploi, sans qualification, dans les addictions aux drogues et à l’alcool) qui ont bénéficié d’un traitement par le service civique pour leur prise en charge et éviter de basculer dans la violence, signale-t-on.

Dans la même catégorie