MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

Des journalistes africains renforcent leurs capacités en matière d’impact des produits chimiques sur l’environnement (Lever de rideau)


  7 Décembre      8        Environnement/Eaux/Forêts (4991),

   

Dakar, 07 déc 2022 (AIP)- Un atelier sous-régional de sensibilisation et de renforcement de capacités des journalistes et des points focaux nationaux en matière de politique environnementale et d’intégration de programmes de développement durable ouvre ses portes mercredi 07 décembre 2022 à Dakar (Sénégal).

Au cours de cet atelier, les participants seront instruits sur divers sujets, à savoir, mieux connaitre la politique environnementale et d’intégration des Accords Multilatéraux sur l’Environnement (AME) dans les plans et agendas de développement durable, et de renforcer leurs  compétences en matière de notification pour promouvoir la mise en œuvre des Conventions de Bamako, Minamata, Bâle, Rotterdam et Stockholm.

Ces conventions sont des instruments mondiaux de gestion des produits chimiques et des déchets. Elles prévoient des mesures concrètes qui visent à protéger et réduire les impacts de ces produits sur la santé et l’environnement du continent africain.

Les pays invités à cet atelier de deux jours viennent du Sénégal, de la Mauritanie, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. L’appui technique et financier est du ressort du Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE) et de la Division juridique et les Secrétariats des Conventions de Minamata et Bâle, Rotterdam et Stockholm.

Dans la même catégorie