APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Des journalistes visitent s’imprègnent des réalités de la vaccination contre la polio en zone riurale


  20 Septembre      7        Médias (1463),

   

Abidjan,  20 sept 2020( AIP)- Des journalistes de différents organes dont l’Agence ivoirienne de presse (AIP ), ont visité avec une équipe de vaccination,  un campement dénommé Amoakonkro, dans le village d’Adaou, situé a une vingtaine de km d’Aboisso dans le cadre de la campagne de vaccination contre la poliomyélite.

Cette visite de terrain qui  à été organisée vendredi 18 septembre 2020 par le Fonds des Nations-Unies unies pour l’enfance (Unicef), à la suite du lancement de la campagne nationale contre la poliomyélite, avait pour but de permettre aux journalistes,  de s’imprégner des réalités de la campagne de vaccination contre cette maladie.

Au cours de cette visite, une dizaine d’enfants dont l’âge varie de zero à cinq ans ont été vaccinés.

Selon l’infirmier major du centre de santé d’Adaou, Fraudon Gerard, 200 enfants sont concernés par cette campagne de vaccination dans la zone.

 » On a fait déjà un planning,  on s’attend à vacciner 10 enfants mais avec les campements autour,  200 enfants dont l’âge varie entre zéro et cinq ans sont concernés par la campagne de vaccination contre la poliomyélite « , a-t-il indiqué.

Avant la Covid-19,  les parents adhéraient fortement à la vaccination, mais avec les débats médiatiques sur la Covid-19,  ils ont commencé à être réticents à faire vacciner leurs enfants. Les responsables de la santé travaillent désormais avec des agents de santé communautaires ( ASC), qui vivent dans la communauté, pour convaincre les parents sur l’importance et la nécessité de faire vacciner leurs enfants, afin de les protéger contre cette maladie.

Un couple de parents ( Adingra Afoué Marie-Paule et Gbamelé yao Jean) qui accourait pour venir faire vacciner leur dernier enfant à l’annonce de la visite d’une équipe de vaccination, a indiqué qu’il est important de faire vacciner les enfants parce que la vaccination les protège des maladies.

Le couple a précisé que leurs quatre premiers enfants ont été vaccinés.

Quant à une femme Eba Josiane, qui accompagnait les enfants de ses frères et soeurs, elle a fait savoir que c’est pour leur santé.

La campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite qui a débuté vendredi 18 septembre 2020, prendra fin le lundi 21 septembre 2020. Cette campagne concerne les enfants de zéro à cinq ans. Elle est organisé par le gouvernement en collaboration avec l’organisation mondiale de la santé,  l’Unicef,  Globale Polio-éradication initiative et le Rotary.

( AIP)

Dans la même catégorie