APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Des leaders communautaires et chefs religieux du Moronou s’engagent à lutter contre les VBG


  20 Septembre      22        Société (24296),

   

Bongouanou, 20 sept (AIP)- Des leaders communautaires et chefs religieux la région du Moronou se sont engagé à lutter contre les violences basées sur le genre (VBG), les règlements à l’amiable et l’impunité.

Les leaders communautaires et guides religieux ont dénoncé jeudi 17 septembre 2020 la persistance des violences basées sur le genre, les mariages précoces, les viols et mutilations génitales féminines, lors d’un atelier en présence du secrétaire général 2 de la préfecture Bouadou Lucie.

Ils se sont engagés à dénoncer tous les cas d’excision, de mariages précoces et viols, à vulgariser les lois et textes pour lutter contre l’attentat à la pudeur, l’inceste, la prostitution et les mutilations génitales féminines. En tant que porte-parole, nanan Mathias N’guetta a exhorté les parents à prendre toutes les dispositions pour assurer l’intégrité physique et morale de leurs enfants.

La formation des leaders et guides religieux entre dans le cadre du projet “Droit à l’éducation inclusive et maintien des filles à l’école”, initié et piloté par l’UNFPA, financé par Global Affairs Canada. Il vise à renforcer l’accès des jeunes filles à l’éducation à travers une approche transformatrice en adressant leurs facteurs de vulnérabilité sociable, économique, liée aux inégalités de genre et la non-valorisation de la fille par rapport aux garçons dans la société.

(AIP)

Dans la même catégorie