STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Des monitrices en alerte précoce et prévention des conflits renforcent leurs capacités à Man


   

Abidjan, 28 août(AIP)- Une trentaine de monitrices en alerte précoce et prévention des conflits en lien avec les indicateurs de solidarité et de cohésion sociale ont renforcé leurs capacités à Man.

A l’initiative de l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale(OSCS), en collaboration avec ONU-Femmes, cette formation qui a eu lieu mardi, avait pour objectifs entre autres,  de faire connaître les faits ou incidents à renseigner sur les indicateurs de solidarité et de cohésion sociale. Les participantes ont appris également les techniques de collecte des faits en rapport avec lesdits indicateurs.

Le représentant du directeur général de l’OSCS, Bilé  Eugène,  a expliqué que les alertes et les informations des monitrices communiquées à cette institution, vont aider à éviter des conflits, des crises et des incidents.

«Pour bien faire ce travail, vous avez donc accepté aujourd’hui de vous former pour mieux comprendre votre rôle et votre travail », a affirmé M. Bilé.

Pour sa part le représentant du préfet de région, préfet du département de Man, Bah Yao,  a souhaité que les participantes à cette formation contribuent à la paix  durant les prochaines élections municipales et régionales.

Créé par décret en 2008, l’OSCS est un outil de veille, d’alerte et d’aide à la décision. Il est placé sous la tutelle du ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

amak/tm

Dans la même catégorie