MAP Nouakchott: Tenue de la 1ère session de la commission mixte maroco-mauritanienne dans le domaine de la pêche maritime et de l’aquaculture MAP Burkina: les militaires annoncent le limogeage du président Damiba et son remplacement par Ibrahim Traoré MAP M. Sadiki reçu à Nouakchott par le Premier ministre mauritanien APS LES PROFESSIONNELS DE LA TRADUCTION AU SÉNÉGAL VEULENT METTRE SUR PIED UN ORDRE NATIONAL DES TRADUCTEURS APS PROJET GTA : 80 % DES TRAVAUX D’INSTALLATION DES INFRASTRUCTURES ONT ÉTÉ ACHEVÉS, SELON BP APS Une croissance moyenne de l’ordre 5% attendue dans l’UEMOA pour les deux derniers trimestres de 2022 LE PREMIER MINISTRE APPELLE LE GOUVERNEMENT À POURSUIVRE LE DIALOGUE AVEC LES ACTEURS ÉDUCATIFS APS LE JOURNALISTE IBOU DIOUF VA PRÉSENTER ET DÉDICACER SON NOUVEAU LIVRE, SAMEDI GNA Lady Rebecca IFlourish releases new single ‘Yeshua Hamashiach’

Des officiers et des élèves de l’école des Eaux et forêts renforcent leurs capacités en matière de lutte contre les ALPC


  13 Août      6        Securité (2241),

   

Abidjan, 12 août 2022 (AIP)- Les officiers, les élèves officiers et sous officiers de l’école des Eaux et Forêts ont renforcé jeudi 11 août 2022, au jardin Botanique de Bingerville, leur capacité en matière de lutte  contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC), rapporte une note d’informations transmises à l AIP.
Cette formation à l’initiative de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ComNat-ALPC), vise à  donner les moyens aux acteurs nationaux notamment les agents des Eaux et Forêts de faire face à ce fléau.
« La thématique sur les ALPC permettra à ses collaborateurs de mieux gérer au quotidien la sécurisation des armes en leur possession et de déceler dans l’exercice de leurs fonctions, les armes en circulation illicite. Ceci afin de mettre en application la procédure sur la législation liée aux ALPC », a indiqué le gestionnaire Administrateur de l’armement organique du Ministère des Eaux et Forêts, le colonel Koffi Avogadro Kouamé, par ailleurs directeur de la gestion des Carrières des agents techniques des Eaux et Forets de Côte d’Ivoire.
En vue de l’implication totale du Ministère des Eaux et Forêts dans la lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC, le colonel Koffi Avogadro Kouamé a invité ses collaborateurs à  s’approprier des thématiques abordées pour une mise en pratique effective sur le terrain. Ce, afin qu’ils soient des pairs formateurs pour leurs collègues absents lors de cette formation.
Cette session de renforcement des capacités a été meublée par quatre communications. La première thématique présentée par le Chef d’Escadron de la gendarmerie nationale,  Coulibaly  Firmin autour du  thème « la problématique des ALPC ».
Il  a instruit les officiers, les élèves officiers et sous-officiers des Eaux et Forêts sur les armes légères et de petit calibre, leurs caractéristiques, ainsi que les problèmes et défis de leur prolifération dans le monde.
La seconde communication portant sur le thème « Terrorisme et ALPC », enrichie de données statistiques et de témoignages édifiants, a été présentée par le Lieutenant de la police nationale, Allah  Kouadio Alban. Lors de son exposé, il a mis en évidence le phénomène du Terrorisme et ses liens avec la prolifération et la circulation illicite des ALPC.
En outre, le commissaire principal de Police nationale, N’Tamon Affo Jean-Pierrela, a présenté la troisième thématique intitulée « Menaces nouvelles et sécurité transfrontalières ». Il a mis en évidence les nouveaux dangers et risques sécuritaires tels que l’orpaillage clandestin, la traite humaine qui minent nos différentes frontières sous régionales.
Quant au sujet portant sur « le cadre législatif de contrôle des ALPC », il a été présenté par le conseiller juridique à la ComNat-ALPC, Touré  Faman. Lors de son exposé, il a mis en lumière  les instruments juridiques internationaux et nationaux qui fondent le contrôle des Armes Légères et de Petit Calibre ».
A l’issue de cette session, l’ensemble des participants au nombre de  (100 officiers, élèves officiers et sous-officiers des Eaux et forêts, ont exprimé leur satisfaction et souhaité, un renouvellement de cette session de renforcement de capacités en vue d’une totale imprégnation des thématiques abordées.

Dans la même catégorie