AIP Côte d’Ivoire/ Le président du Sénat présente la digitalisation comme un instrument de performance de la DGI APS 31 MILLIARDS MOBILISÉS POUR LES CENTRALES SOLAIRES DE KAÉL ET KAHONE AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat

Des opérateurs économiques de Vogan formés


  3 Mars      52        Economie (24396), Entreprises (1271),

   

Conakry, le 3 mars 2017 (ATOP) – L’Agence Nationale de Promotion de Garantie de Financement des PME/PMI (ANPGF), dans le cadre de l’ouverture de sa section de Tsévié, a formé le jeudi 2 mars à Vogan, des opérateurs économiques de la préfecture de Vo sur l’entreprenariat et les formalités administratives.
Cette formation, organisée avec la collaboration de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) et la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI), a rassemblé près d’une centaine de participants, en majorité des artisans, des diplômés sans emploi, des membres de groupements et de coopératives. Elle a pour finalité de les informer sur les mécanismes d’intervention de l’agence, de les outiller à faire le nécessaire pour s’enregistrer en tant qu’opérateurs économiques du secteur formel afin de pouvoir bénéficier aux sources de financement pour booster leurs entreprises.
Les participants ont suivi des communications relatives à la présentation de son de l’ANPGF, sa mission d’accompagnement des petites et moyennes entreprises à savoir : le financement des activités de production, la garantie des crédits auprès du système bancaire, l’encadrement et la promotion des activités. Des informations sur la CCIT et la DOSI respectivement présentées par le conseiller du président de la CCIT, le responsable régional Maritime de la DOSI,  ont complété les communications. Cela a permis aux participants de trouver des réponses à leurs questions sur les diverses formalités administratives à la création d’une PME/PMI, les sources de financement, les appuis techniques ou financières qu’ils peuvent espérer de trois institutions (ANPGF, DOSI et CCIT) pour leur promotion, leur situation géographique et contacts, etc.
Le préfet de Vo, Lèguèdè Kokou, a félicité l’ANPGF pour ces actions en faveur de la promotion des PME/PMI en vue de faire évoluer le secteur informel vers le formel. Il a exhorté les artisans et opérateurs économiques de Vo à faire le nécessaire pour mettre en pratique les conseils reçus en développant leurs activités et le milieu.
De leurs côtés, le responsable Maritime de l’ANPGF, Joseph Akakpo, celui de la DOSI, Kpandja Gnofam-Mani et le conseiller du président de la CCIT, John Tata Tamara-Boukary, ont invité les participants à l’opiniâtreté et au sacrifice pour faire les dossiers administratives afin de devenir des opérateurs économiques fiables susceptibles de bénéficier de financements du système bancaire.

ATOP/KAA/AAA

Dans la même catégorie