AIP Inter/Le PIB suisse enregistre une chute record, du jamais vu depuis 40 ans AIP IFC signe un partenariat avec OCP Africa pour renforcer les filières du riz en Côte d’ivoire et du millet au Sénégal APS DIOURBEL : L’INSPECTION RÉGIONALE DU COMMERCE A RÉALISÉ UN DEMI-MILLIARD DE FRANCS DE RECETTES EN 5 ANS APS UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE LANCÉ À KOLDA MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP

DES OPERATEURS ECONOMIQUES EN ATELIER SUR LA REDACTION DES PLANS D’AFFAIRES


  11 Août      11        Economie (9788), Entreprises (288),

   

Lomé, 11 août (ATOP) – Des opérateurs économiques au Togo renforcent leurs connaissances sur la formalisation d’entreprise, la rédaction des plans d’affaires et la tenue de la comptabilité, au cours d’un atelier, les 11 et 12 août à Lomé.

Organisée par le ministère du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur privé et de la Promotion de la Consommation locale, cette formation s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé au Togo. L’objectif est de participer à la résolution des difficultés liées à la faiblesse des capacités managériales et techniques des acteurs des Petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI). Il s’agit aussi de contribuer au développement de l’entreprise et au renforcement des capacités des participants pour une meilleure compétitivité du secteur privé.

Les travaux vont permettre aux opérateurs économiques d’être renseignés, entre autres, sur la nécessité de formaliser leurs entreprises et sur le processus de formalisation ; l’importance de rédiger un plan d’affaires et les grandes rubriques ; ainsi que sur l’utilité de la comptabilité et comment la pratiquer selon le système minimal de trésorerie.

Citant un rapport de la Banque mondiale sur les impacts de la crise sanitaire due à la pandémie de coronavirus (COVID-19) sur l’économie togolaise publié le 22 juillet dernier, le directeur du Développement du secteur privé, Mensah Koffi Franck, a indiqué que les mesures de confinement, de restrictions de voyage et la fermeture des frontières ont un effet de réduction de l’offre et de la demande intérieures. M. Mensah a précisé que cette situation a entrainé une baisse de la production et des ventes dans de nombreux secteurs, en particulier ceux dans lesquels le travail à distance est impossible.

Le directeur du développement du secteur privé a poursuivi que selon ce rapport, « La fabrication, le commerce de détail, la construction et le tourisme sont les secteurs les plus affectés. Environ 62% des emplois sont touchés dont 49% dans le secteur des services et 13% dans le secteur industriel ». Ce rapport de la BM indique que la concurrence déloyale des entreprises du secteur informel au Togo est plus élevée que la moyenne de la sous-région ouest africaine, a-t-il ajouté, car, « En moyenne, 50,6% des entreprises considèrent la concurrence déloyale du secteur informel comme une contrainte au développement de l’activité des structures privées formelles ». Pour lui, il devient urgent de faire courageusement face à la prépondérance du secteur informel dans l’économie nationale, par des mesures d’accompagnement et d’activités de formation et de sensibilisation des acteurs, en vue de les amener progressivement à la formalisation. M. Mensah a invité les participants à tirer profit de cet atelier pour améliorer davantage leurs capacités entrepreneuriales pour devenir plus compétitifs sur le marché national et international.

Dans la même catégorie