APS COUPE ABUSIVE DE BOIS : UN ACTEUR LOCAL PRÔNE L’IMPLICATION DES COMMUNAUTÉS DANS LA LUTTE CONTRE CE PHÉNOMÈNE APS COVID-19 : 21 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 163 PATIENTS GUÉRIS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un ex-élu politique sensibilise contre les manifestations de rues dans le Haut-Sassandra AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les écoles de football de l’Agnéby-Tiassa créent leur association AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Mortalité maternelle en baisse, une bouffée d’espoir pour les familles burkinabè AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les autorités éducatives invitent les parents et les élèves à hâter le pas pour la rentrée des classes à Odienné AIP Côte d’Ivoire –AIP / Les Nations Unies exhortent les acteurs politiques à la concertation ANP L’Union des Agences de presse de l’OCI organise un atelier virtuel sur « L’avenir post-Covid-19 des médias numériques » AIP Côte d’Ivoire -AIP / Des journalistes formés aux techniques digitales pour une meilleure visibilité des médias en ligne AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’écriture africaine « N’Ko », 71 ans après, a toujours besoin d’être vulgarisée (interview)

Des organes départementaux de sécurité installés à Gbéléban


  13 Août      16        Securité (1593),

   

Côte d’Ivoire-AIP/ Des organes départementaux de sécurité installés à Gbéléban Gbéléban, 13 août 2020 (AIP)- Le département de Gbéléban dispose désormais de ses organes locaux de lutte contre l’insécurité eu égard à sa position géographique vis à vis de la République sœur de la Guinée. Le préfet de Gbéléban, Addoh Tano a procédé à l’installation, le 6 août 2020, du comité départemental de sécurité qui est l’organe stratégique de recueil d’informations puis de la cellule civilo-militaire qui elle, est l’organe opérationnel de mise en œuvre, au cours d’un atelier relatif aux mesures préventives contre les menaces sécuritaires dans le département. Les responsables locaux de la police et de la gendarmerie ont exposé sur les enjeux et défis des menaces sécuritaires avec la prolifération des armes légères et de petits calibres qui circulent dans le pays, insisté sur la franche collaboration entre forces de sécurité et population pour éviter les surprises d’attaques et invité les leaders d’opinion à sensibiliser les populations cibles pour un changement de comportement. Cette formation a regroupé les 27 chefs de villages, les présidents des jeunes et les imams dudit département. (AIP) sg/fmo

Dans la même catégorie