GNA Government will continue to create more jobs-Deputy Minister AIP Côte d’Ivoire-AIP / Présidentielle 2020 : les instances du RHDP de Sikensi mobilisées pour une victoire d’Alassane Ouattara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une ONG initie une campagne de dépistage du diabète et de l’hypertension AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Issa Coulibaly, directeur de l’équipe de campagne d’Alassane Ouattara dans le Poro GNA Alavanyo Traditional Area condemns attack on citizen by secessionist group GNA Obuasi gets new Business Resource Centre GNA GrassRoots Hub and Ghana Tech Lab hold start – up summit GNA Amansie South to benefit from 100 kilometres of roads GNA Atwima Kyekyewere outdoors new Police station and Palace GNA IPEG condemns actions of separatist group

Des orpailleurs du parc national de la Comoé condamnés à six mois de prison


  4 Août      9        Divers (867),

   

Bouna, 04 août 2020 (AIP) – PaIé Kondjouré et Tiokolé Noufé ont été condamnés, le mercredi 29 juillet 2020, par la section de tribunal de Bouna à six mois de prison ferme assortis d’une amende de 500 000 francs CFA à payer solidairement pour travaux d’orpaillage au sein du parc national de la Comoé.

Ces individus erraient des jours durant dans le parc à la recherche de l’or. C’est dans le Sud-Est de cette aire protégée qu’ils vont finalement déposer leur valise et entreprendre des travaux de fouilles approfondies. Munis de pioches et de pelles, ils se sont mis à creuser des tranchées, abattant avec acharnement des arbres sur leur passage.

Occupés à creuser ces longues galeries souterraines, ils ont été surpris à l’extérieur par la présence des commandos de la brigade mobile de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), en patrouille dans les environs.

Ceux-ci leur ont sommé de sortir de leur tanière. N’ayant aucun échappatoire, au risque d’être mort étouffé, ils ont jugé utile et salutaire de se rendre. Conduits sans difficulté à Bouna, ils ont été déférés à la maison d’arrêt et de correction.

Au tribunal, ils ont avoué s’être introduits dans le parc de la Comoé afin d’y obtenir l’or, le commercialiser pour subvenir aux charges leurs familles respectives qui traversent, selon eux, une misère sans nom.

En plus des six mois fermes de condamnation, ils paieront chacun la somme d’un million de francs CFA à l’OIPR à titre de dommages et intérêts.

Dans la même catégorie