MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bank Of Africa lance sa nouvelle plateforme de crédit à la consommation « creditdaba.ma » AIP Un cadre RHDP de Man en lice pour une candidature d’indépendant aux législatives AIP La paix et la solidarité célébrées dans le canton Kafigué AIP Des motos pour les secrétaires de sections RHDP du canton Kafigué AIP L’érection du village de Dagba en sous-préfecture souhaitée AIP Aimée Zébéyoux réconcilie les populations autochtones et allogènes de Téhiri MAP Lancement de la 6eme Semaine du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA)

Des parlementaires et maires s’approprient la loi sur la représentativité des femmes dans les assemblées élues


  22 Décembre      13        Société (27372),

   

Abidjan, 22 déc 2020 (AIP)- Des femmes parlementaires et maires ont pris part à un atelier sur la loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues, pour s’approprier ces textes juridiques et sensibiliser la société civile, les partis politiques en vue de renforcer le leadership féminin et la participation effective des femmes.

« L’atelier vient à point nommé. Il constitue un tournant heureux, un espoir nouveau avant la tenue des prochaines élections. Les femmes parlementaires et maires que vous êtes, vous avez un rôle éminemment important à jouer. Pour ce faire, il est important que vous vous appropriiez ladite loi et son décret d’application », a déclaré lundi 21 décembre 2020, le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, à l’Assemblée nationale.

Selon Pr Bakayoko, le cadre juridique de la Côte d’Ivoire offre aux femmes, l’opportunité de s’affirmer et de participer aux activités publiques et politiques, au même titre que les hommes.

« Votre engagement à amener le maximum de femmes à se porter candidates, à les encadrer, est essentielle pour l’atteinte du quota minimum de 30% de femmes candidates et améliorer leur participation dans les assemblées élues », a-t-elle insisté.

Selon les statistiques, les femmes sont faiblement représentées dans les postes de décision comparativement aux hommes et cela, dans toutes les instances. Sur 255 députés, l’on compte 29 femmes. Nous avons 19 femmes sénatrices sur un total de 99 sénateurs. Au niveau des maires, on dénombre 16 femmes pour un total de 201. Une seule femme est présidente du conseil régional.

La faible représentation des femmes trouve ses fondements dans plusieurs facteurs à savoir les contraintes socio-économiques, les pesanteurs culturelles liées au genre et la place accordée à la femme dans la société africaine en général, et ivoirienne en particulier, fait savoir Bakayoko-Ly Ramata.

« Chères élues, chères femmes leaders, ces statistiques sont en deçà de nos attentes, au regard des compétences féminines dont regorge la Côte d’Ivoire. Des défis sont à relever notamment pour ce qui concerne l’accès des femmes au pouvoir législatif, et aux fonctions dans les administrations publiques et privées », a-t-elle relevé.

L’Assemblée nationale a voté la loi du 14 octobre 2019 relative à la représentativité de la femme dans les assemblées élues, qui institue un quota minimum de 30% de femmes sur le nombre total de candidats pour tous les scrutins.

(AIP)

Dans la même catégorie