ABP Institutions / Les prouesses de la huitième législature saluées ABP Institutions / 38 lois adoptées en 2020 par le parlement béninois ABP Education / Le gouvernement clarifie les dispositions en cours pour régulariser la situation des moniteurs dans les universités du Bénin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le document attribué au ministre de la santé sur la toile est une fake news (Gouvernement) ABP Justice / Lancement de l’atelier de validation du tableau de bord des indicateurs de justice pour mineurs au titre de l’année 2019 ABP Coopération / La rouverture de la frontière bénino-nigériane actée par l’animation du marché frontalier de Tchikandou ABP Gouvernance / Pré-validation du document de la politique communale de l’emploi local de Grand-Popo ACP Les relations bilatérales entre la RDC et la Grande Bretagne sont au beau fixe ACP Excellentia : 57 lauréats bénéficiaires de Bourse de la deuxième édition ACP Arrivée à Kinshasa d’un Envoyé spécial du gouvernement belge

DES PERSONNALITES RECUES A LA PRIMATURE


  14 Décembre      20        Société (27505),

   

Lomé, 14 déc. (ATOP) – Le Premier ministre, Mme Victoire Tomégah – Dogbé s’est entretenue, le vendredi 11 au siège du gouvernement à Lomé, avec le directeur régional Afrique de l’ONG «Aide et Action».
Au sortie d’audience, le directeur Afrique d’Aide et Action, Koffi Adjimon a indiqué avoir exprimé au Premier ministre la disponibilité de sa structure d’accompagner son programme de politique générale présenter devant le parlement dès sa prise de fonction. Il a aussi dit avoir présenté à la cheffe du gouvernement les projets sur lesquels son ONG travaille notamment  ceux relatifs à l’éducation; la lutte contre l’extrémisme violent et à la crise sanitaire liée au Coronavirus. A en croire M. Adjimon, le Premier ministre a, à l’occasion, rappelé les grands axes de sa feuille de route à laquelle  « Aide et Action » réaffirme justement son soutien.
Trois jours auparavant, le Premier ministre, Mme Tomégah-Dogbé avait reçu la présidente du conseil d’administration du Cadre national de concertation de la mutualité au Togo (CNCMUT), Mme Ghislaine Arlette Saïzonou. Elle a laissé entendre qu’elle est allée exprimer au Premier ministre le souhait du CNCMUT d’apporter sa contribution à la politique sociale du chef de l’Etat. « Nous avons apporté au Premier ministre de façon concrète ce que nous savons faire, l’expertise des mutuelles de santé dans la promotion de l’accès aux soins de santé de qualité à moindre coût », a-t-elle dit.
Mme Saïzonou indiqué que le CNCMUT est une plateforme thématique qui accompagne la promotion de la mutualité au Togo et a une vingtaine d’années d’expérience en la matière, avec surtout, des acteurs du monde rural et de l’économie informelle. Elle a rappelé que des mutuelles de santé travaillent et apportent l’assurance-maladie aux populations. « Nous souhaitons que la politique du président de la République, dans le domaine de la protection sociale ait un seul cri de cohésion; une préfecture, une mutuelle de santé », a ajouté la présidente du CNCMUT.  Mme Saïzonou a fait savoir, en outre, qu’ils ont l’expertise pour le recrutement, l’adhésion, les soins de santé et pour l’organisation inclusive. Elle a ajouté que « nous souhaitons accompagner le gouvernement dans une expérience de délégation de tâches pour pouvoir apporter cette politique dans chaque famille , pour montrer qu’ il est possible de faire de l’ assurance maladie une réalité au Togo , à travers la mutualité ».

Dans la même catégorie