APS TOUTES LES PERSONNES AYANT COMMIS DES ACTES DE VANDALISME SERONT TRADUITES EN JUSTICE (MINISTRE) AIP Vers une collaboration entre la FAO et l’UNESCO en vue de réaliser les ODD en Côte d’Ivoire (Communiqué) AMI Ouverture du congrès constitutif de l’Union des anciens ministres de Mauritanie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus 33.000 soldats pour sécuriser les élections législatives (CEMGA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La CEI Bouaflé déploie ses agents électoraux AIP Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le financement privé de la recherche publique au centre de la rentrée solennelle 2021 du CSRS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Cour suprême rejette le recours de l’opposant ghanéen John Mahama AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ RSF dénonce une série d’atteintes à la liberté de la presse au Sénégal (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Divo ne doit plus se transformer en champ de batailles à l’occasion des élections (Wanep-CI)

Des populations sensibilisées sur la sécurité routière à Niakara


  18 Janvier      16        Société (29514),

   

Niakara, 18 jan 2021 (AIP)- L’ONG Pékan, en collaboration avec la cellule civilo-militaire du département de Niakara (Centre-nord,région du Hambol), a procédé, samedi 16 janvier 2021, au foyer des jeunes de la ville, à la sensibilisation des habitants de la localité sur les lois et codes régissant la circulation routière à travers un atelier d’informations et d’éducation.

Selon le responsable de l’ONG Pékan, Touré Gervais, formateur à cet atelier, la majorité des accidents de la circulation est causée par  « une méconnaissance criante des règles élémentaires de conduite sur les routes. Une situation aggravée par l’indiscipline et l’incivisme « .

Il a aussi déploré le manque de responsabilité des conducteurs qui, pour la plupart, sont des jeunes s’adonnant à la vitesse, à l’alcool et ne disposant pas pour certains, du permis de conduire.

Selon les initiateurs de l’atelier, qui ont bénéficié du soutien du maire de Niakara, Pierre Koné Nakahouélé, les accidents de la circulation dans le département sont imputables aux motocyclistes, mais également au non respect des feux tricolores.

(AIP)

Dans la même catégorie