GNA Ghana records new Coronavirus variants-President GNA President charges traders, transport operators to strictly observe COVID-19 protocols GNA President instructs IGP to enforce law on mask wearing GNA Government will force another lockdown if necessary-President Akufo-Addo AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi

DES PORTEURS DE PROJETS FORMÉS À L’ÉCRITURE DE FILMS DOCUMENTAIRES


  5 Janvier      27        Arts & Cultures (1389),

   

Dakar, 5 jan (ASP) – Huit porteurs de projets de films documentaires ont été formés à l’écriture cinématographique, dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Itinéraires documentaires », a constaté l’APS, mardi, à Dakar.

Ce programme, une initiative d’une structure dénommée « Les Films de l’atelier », est soutenu par le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle du Sénégal (FOPICA), pour « donner à des auteurs la possibilité d’interroger par les moyens du cinéma documentaire leur mémoire », explique Mamadou Cellou Diallo, enseignant-chercheur à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis (nord), un des encadreurs des bénéficiaires de la formation.

La première étape de cette formation (29 décembre-5 janvier) s’est déroulée à Dakar, en attandant six six autres régions conernées par cette première phase, à savoir Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Louga et Thiès. La formation va se déroulée jusqu’en juin prochain.

« Le résultat est extrêmement satisfaisant, si l’on se base sur les témoignages » recueillis auprès des bénéficiaires, a assuré M. Diallo.

Selon lui, les meilleurs projets de film documentaire seront sélectionnés en décembre prochain, pour une résidence d’écriture qui va se tenir à Saint-Louis. Ce sera l’occasion pour les auteurs des productions sélectionnées de rencontrer des producteurs, des diffuseurs et des partenaires financiers.

« Le but visé, c’est la production de ces films », a précisé Mamadou Cellou Diallo.

Le directeur de la cinématographie, Germain Coly, a salué la démarche menée par Mamadou Cellou Diallo et Gora Seck, qui enseignent le documentaire de création à l’université Gaston-Berger.

« Nous allons poursuivre les initiatives comme celle-là », a-t-il promis.

Dans la même catégorie