AIP Des commerçants de Daloa reçoivent leurs cartes professionnelles AIP Inter/ Les femmes en Afrique sont moins infectées par la Covid-19, selon l’OMS AIP Journée de la femme 2021: Les femmes du Bounkani invitées à plus de solidarité et de cohésion AIP Législatives 2021: 171 agents électoraux formés à Botro GNA Eastern Region library opens entries for ‘magic’ pen writing contest GNA NCCE reactivates Civic Education Club in basic schools GNA Low utilization of treated bed nets thwarting Ghana’s zero malaria efforts INFORPRESS Ilha do Maio vai ter um núcleo local de luta contra cancro – presidente da ACLCC INFORPRESS Carlos Veiga anuncia candidatura “independente e de cidadania” à Presidência da República INFORPRESS Governo e Correios de Cabo Verde instituem selo Cabo Verde no Mundial

Des prescripteurs et utilisateurs formés à une bonne utilisation des produits agro-pharmaceutiques


  16 Janvier      37        Société (29481),

   

Yamoussoukro, 16 jan 2021 (AIP) – Un groupe de 75 prescripteurs, revendeurs et applicateurs a achevé, vendredi 15 janvier 2021 à Yamoussoukro, une formation « à l’utilisation rationnelle et responsable » des produits agro-pharmaceutiques avec le soutien du fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP).

« Certains participants sont déjà dans la vie active, mais d’autres, à partir de cette formation, auront un diplôme qui va leur permettre d’avoir un agrément pour pouvoir s’installer en tant qu’applicateurs, revendeurs ou prescripteurs », a déclaré le directeur exécutif de Croplife-ci, Yébouet Koffi Roger.

Cette formation se voulant rigoureuse vu l’impact de l’utilisation de ces produits sur l’homme et son environnement, quelques participants ont été recalés en raison de la faiblesse de niveau et invités à participer à de nouvelles sessions.

L’utilisation inappropriée des produits phytosanitaires reste encore une grande préoccupation sur l’ensemble du territoire ivoirien et Croplife entend faire la promotion d’une agriculture durable à travers leur utilisation « efficace, responsable, rationnelle et sécurisée, et une meilleure protection de l’homme et de l’environnement ».

Selon M. Yébouet Koffi, l’utilisation irrationnelle des produits agro-pharmaceutiques est en grande partie due à l’ignorance des populations.

Certaines personnes, par exemple chassent, le gibier ou pêchent du poisson avec ces produits, ignorant totalement les effets sur leur santé et celle des autres, a-t-il expliqué.

(AIP)

Dans la même catégorie