APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Des projets de développement de la région des Grands Lacs examinés au Mécanisme national de suivi


  14 Avril      35        Economie (24437), Entreprises (1271), Société (51035),

   

Kinshasa, 14 avril 2015 -(ACP)- Le forum pour le développement des investissements privés de la région des Grands Lacs, la question des réfugiés congolais et celle des FDLR ont été examinés mardi au cours de la séance de travail entre l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit et François Muamba, coordonnateur du Mécanisme national de suivi (MNS).

L’examen de ces points, selon M. Djinnit, s’inscrit dans le cadre du soutien des Nations Unies dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba dans son volet économique à travers l’organisation d’un séminaire sur les engagements nationaux pour une meilleure intégration dans le dispositif du programme national de développement.

En effet, la ville de Kinshasa a été retenue pour abriter dans le dernier trimestre de l’année en cours les travaux dudit forum dont la réussite exige la conjugaison des efforts de tous « car nous voulons faire de lui un événement réussi pour le développement de la RDC et de l’ensemble de la région des Grands Lacs », a-t-il ajouté.

De son côté, M. François Muamba a fait savoir que la neutralisation et l’éradication totale des groupes armés dans l’Est de la RDC reste une préoccupation permanente dont l’une des conséquences est la situation des déplacés internes et des réfugiés qui font l’objet de la feuille de route du MNS et dont les Nations Unies participent dans la facilitation et leur mise en œuvre, précisant qu’une mission se rendra bientôt au Rwanda et en Ouganda à ce sujet.

Le coordonnateur du MNS a indiqué, en outre, que l’Accord-cadre dans son volet économique vise l’instauration d’une paix durable qui apporte la stabilité et le développement en termes des projets intégrateurs par l’investissement en vue de doter la population de la région des infrastructures sanitaires, scolaires et routières ainsi que la desserte en eau et en électricité.

ACP/Mat/May

Dans la même catégorie