APS PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE APS CAF : CRÉATION D’UN COMITÉ NATIONAL DE SOUTIEN À ME AUGUSTIN SENGHOR AIP Réunions statutaires et célébration du 20 ème anniversaire du GIABA AIP COVID-19: Vingt et un nouveaux cas de contamination ce lundi 30 novembre AIP Covid-19 : Un rapport présente les capitaux privés et les fonds en capital-risque comme des opportunités d’investissement (communiqué) ANGOP Angola: PR considera Igreja parceira para o desenvolvimento ANGOP Covid-19: Angola regista 88 recuperações e 36 novos casos GNA HUAWEI Y9a: Your ideal gaming and binge-watching device GNA “I cannot confirm that Cocoa Nti and Ominfert fertilizer was procured in 2018”- witness AIP Covid-19 : Une Ong sensibilise des producteurs de café-cacao sur les mesures barrières

Des solides partenariats au Mali soutiennent une performance de production robuste (Barrick)


  26 Octobre      16        Economie (10403),

   

Abidjan, 26 oct 2020 (AIP) – Le complexe Loulo-Gounkoto de Barrick Gold Corporation reste en bonne voie pour la réalisation de ses prévisions de production pour 2020 face à de multiples défis, dont un putsch militaire au Mali, énonce la société minière dans un communiqué de presse publié lundi 26 octobre 2020.

Le président et directeur général de Barrick, Mark Bristow, a attribué cette performance aux relations de longue date de la société avec ses partenaires au Mali et à sa philosophie de partage des bénéfices qu’elle crée avec les parties prenantes locales. Au cours des 24 dernières années, Barrick et sa société historique Randgold Resources ont contribué pour $7.4 milliards à l’économie malienne sous forme d’impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux. Cette année, le complexe Loulo-Gounkoto a dépensé $275 millions au profit des sous-traitants et des fournisseurs locaux.

Le développement de la troisième mine souterraine du complexe à Gounkoto est en bonne voie pour livrer ses premières tonnes de minerai au deuxième trimestre de 2021. Pendant ce temps, la première centrale solaire de Barrick a été mise en service et s’apprête à fournir 20 MW dans un microréseau, conformément à la stratégie de transition de l’entreprise vers des formes d’énergies plus propres.

Le complexe a versé des dividendes totalisant $160 millions du début de l’année à ce jour avec la mine de Loulo qui a payé un acompte sur dividende trimestriel en raison de l’amendement de sa convention.

Barrick a accepté de céder son autre opération de Morila au Mali, à Mali Lithium, le gouvernement conservant sa participation de 20%. Morila est la mine qui a jeté les bases du succès de Randgold, produisant près de 7 millions d’onces d’or au cours de sa vie. M. Bristow a déclaré que la transaction va créer l’opportunité de redéployer les infrastructures et les actifs de Morila au profit de ses employés, des collectivités environnantes et du pays.

«Nous avons toujours eu une grande confiance au Mali et en son peuple, d’où notre engagement continu envers le pays. Il est réconfortant de constater que malgré ses défis politiques, le Mali ait mis en place un gouvernement de transition dirigé par des civils. Nous restons disponibles pour faire partie de son avenir », a déclaré M. Bristow.

Dans la même catégorie