APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Des start-up ivoiriens qualifiés pour la finale du Hub Africa 2016 au Maroc


Abidjan, 14 fév 2016 (AIP) – Des start-up, essentiellement des projets-jeunes, ont été retenus en Côte d’Ivoire pour participer au pitch final de la quatrième édition du Salon des investisseurs et entrepreneurs d’Afrique dénommé Hub Africa, les 7 et 8 avril prochain à Casablanca au Maroc.

Ces projet ont été retenus lors d’une compétition, vendredi à la Chambre de commerce et d’industrie d’Abidjan-Plateau, en présence d’un représentant du ministère ivoirien de l’Entrepreneuriat, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Dr Pierre Adou, et sous la présidence de Sanae Lahlou, directrice des marchés de Maroc Export, membre du jury.

Ils agit des projets  » N’Sahoua’s » de Christiane Sandra Zougouri, « Sunbox » de Pierre Yves Koty et « Café bawlé » de Victor Ehoussou, qui ont reçu les faveurs du jury parmi les 10 projets ayant ont concouru, en plus de ces initiatives, le coup de Coeur du Jury avec « KNG » de Kouame Georges.

Ces promoteurs auront, selon le président de Hub Africa Zakaria Fahim, accès à des formations boite à outil, et auront l’occasion d’être présentés à des investisseurs au Maroc, d’intégrer un incubateur pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé durant au moins un an, et d’avoir l’opportunité de lever un financement sur la plateforme africaine de crowdfundig, afineety.com.

« Nous pensons que la naissance d’un label made in Africa pour concurrencer les autres continents passe par une synergie d’actions des entrepreneurs africains. Ils doivent être accompagnés par le politique. Pour pouvoir créer de l’emploi, une réponse efficace à la problématique de l’emploi jeune, un vrai sujet sur le continent », a estimé Zakaria Fahim.

Dr Pierre Adou a souligné l’intérêt du gouvernement ivoirien de soutenir toutes les initiatives de promotion de l’entreprenariat en Côte d’Ivoire, car, a-t-il estimé, ce sont les PME qui créent les emplois, qui payent les impôts, participant ainsi au développement du pays.

 » Or, on ne peut avoir de PME sans de véritables entrepreneurs », a-t-il relevé, félicitant le directeur exécutif, Issoufou Traoré, de la Communauté des accélérateurs du PME en développement (CAP DEV), co-initiateur de la manifestation.

ik/tm

Dans la même catégorie