AIB Burkina/Kundé d’or 2019: Floby, Maï Lingani et Nabalum, nominés MAP Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre) AIB Burkina/ Putsch 2015 : Des avocats de la défense protestent en vain contre la diffusion d’éléments sonores AIB La Chine offre à nouveau des bourses d’étude d’une valeur de 4,8 millions de FCFA APS SOULEYMANE BACHIR DIAGNE : « L’ÉCOLE AFRICAINE DOIT ÊTRE UN ESPACE PLURILINGUE’’ APS « FEMME LIONNE » : LE CHOIX DU PROFESSEUR ANDRÉE-MARIE DIAGNE EXPLIQUÉ PAR LA RÉALISATRICE MAP L’adhésion de l’Ethiopie à la Zone de libre-échange continentale africaine approuvée par le Parlement LINA Over 4,000 Vessels Flying Liberian Flag LINA Liberia: Nimba Supt. Urges Media To Serve As « Wagon Of Peace » LINA Pres. Weah Attracts Big Commitments For Development From UAE

Des  stratégies à adopter pour lutter contre les violences faites à la femme


Kinshasa, 11 avril 2016 (ACP).- Le leadership féminin basé des lois et des caractéristiques, est l’une des stratégies  à adopter et une arme efficace  pour combattre les violences faites  aux femmes et aux jeunes filles, a réaffirmé  Mme Francine Nsaman, professeur à l’Université de Kinshasa(UNIKIN) lors d’une matinée scientifique à l’UNIKIN.

La conviction, la passion et l’enthousiasme, le caractère fondé sur l’intégrité et l’honnêteté, le cœur ayant le souci des autres et de les faire avancer, le courage et évolution dans les réseaux pour renforcer le leadership, sont autant de caractéristiques d’un leadership au coté des   lois liées à la   reproduction et aux sacrifices.

Le management dans sa section de leadership, a-t-elle dit, donne les armes pour combattre les violences et  permet à la femme à développer ses  nombreux atouts  en surmontant les obstacles. La femme ou la jeune fille universitaire  doit viser dans ses études a-t-elle dit, le pouvoir et l’autorité formelle pour contrôler les ressources là où elle travaille, réaliser les petites activités pour éviter la l’oisiveté.

ACP/Kayu/Wet

Dans la même catégorie