MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

DES TECHNICIENS D’HYGIENE ET D’ASSAINISSEMENT RENFORCENT LEURS CAPACITES


  30 Juin      64        Santé (15216),

 

Lomé, 30 juin (ATOP) – Vingt techniciens d’hygiène et d’assainissement ont renforcé leurs capacités au cours d’un atelier initié les 29 et 30 juin à Lomé par l’Organisation de l’alimentation et le développement local, (OADEL) en collaboration avec « Vétérinaire sans frontières », (VSF)-Suisse.
L’atelier a permis de former les participants sur les bonnes pratiques sanitaires et les méthodes de communications en vue d’accompagner les revendeuses d’aliments, les rôtisseurs, les bouchers, entre autres, pour l’amélioration des techniques qu’ils utilisent dans le domaine d’hygiène et de sécurité sanitaire des repas et viandes de petits ruminants dans la rue.
A terme, les restaurateurs seront sensibilisés puis contrôlés par les techniciens d’hygiène et d’assainissement de leurs communes et districts sanitaires.
Au Togo et particulièrement à Lomé, le secteur de l’alimentation de rue est tenu en grande partie par des femmes en majorité jeunes n’ayant reçu aucune formation dans le domaine de l’hygiène et de la préparation des aliments. Ce qui explique les conditions sanitaires et les pratiques hygiéniques déplorables qu’on peut constater dans les points de ventes des aliments en bordure des rues raison pour laquelle l’OADEL avec le VSF- Suisse ont initié cette formation.
Pour le directeur national de VSF-Togo, Hellou Géraud il est nécessaire de surveiller la sécurité sanitaire des aliments à Lomé. Ceci permettra, selon lui, d’améliorer la qualité des repas à base de viandes de petits ruminants qui sont vendus.

Dans la même catégorie