ACP La vice-ministre de l’ESU satisfaite de sa mission d’évaluation au Kongo Central ACP Les défis sécuritaires dans l’Est du pays au menu des échanges au gouvernorat du Nord-Kivu ACP L’ONU soutient une approche holistique pour la sécurisation de la région des Grands lacs APS KAFFRINE : DU RIZ D’UNE VALEUR DE 20 MILLIONS DE FRANCS OFFERTS À 2.716 MÉNAGES APS KAOLACK : LA SDES AMBITIONNE DE CRÉER UNE UNITÉ INDUSTRIELLE GNA President inspects projects for economic growth GNA John Mahama resumes Bono Regional tour GNA GRNMA supports members in Upper East Region GNA Queens Senior High School gets ultra-Modern science laboratory GNA Registrar-General opens Bono Regional Office

Des têtes de l’opposition virent au RHDP dans la région du Tonpki


  13 Août      9        Politique (11421),

   

Abidjan, 13 août 2020 (AIP)- Le coordonnateur du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans le Tonpki, Albert Flindé, a reçu les adhésions des secrétaires de section 1 et 2 du Front populaire ivoirien (FPI) de Yorodougou, MM. Gbato Kourouma et Dely Maniga et un responsable de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) de Yorodougou 2, Wohi Samangbeu, à son parti.

Ces adhésions ont eu lieu le mardi 11 août 2020 au cours d’une cérémonie à la résidence de M. Flindé à Man.

Selon une note d’information transmise à l’AIP, ces recrues ont soutenu que leur décision est guidée par la politique de développement que prône le parti présidentiel notamment les projets de bitumage, de l’électrification, dont leur région a énormément bénéficié.

« Nous faisons la politique pour que nous en jouissions. Si plusieurs années durant, nous avons milité dans nos diverses formations politiques sans un développement significatif et que le RHDP nous en offre, le bon sens nous oblige à lui être reconnaissants. Mieux, nous rejoignons ce parti bienfaiteur, pour l’aider à gagner la prochaine élection présidentielle », a révélé Wohi Samangbeu, au nom des trois transfuges.

Heureux de cette adhésion, le ministre Albert Flindé a enseigné sa méthode qui consiste à faire désormais la politique qui fait gagner les siens. « Je ne suis pas pour la politique émotionnelle. Elle ne profite qu’à un individu », a-t-il martelé.

L’élection présidentielle est prévue en Côte d’Ivoire le 31 octobre 2020.

Dans la même catégorie