AIP Covid-19: La grande Chancelière fait don de kits sanitaires aux populations de Jacqueville AIP COVID-19 : Un enseignant testé positif à Bocanda conduit à Abidjan AIP COVID-19: Un million de masques de protection mis à la disposition des élèves et étudiants AIP Des convois organisés pour le retour des étudiants dans leur université AIP La jeunesse du RHDP du Moronou fait sa rentrée politique GNA Queen mother supports COVID-19 fight with PPE GNA Institute urges US Government to protect citizens GNA Groups express concern over boundary dispute between Mion and Jagbun GNA COVID19: Volta Region case count reaches 75 GNA ‘Let’s not stampede President Akufo-Addo to lift restrictions’

Deux curés de l’église catholique romaine dans les mailles de la police républicaine à Pobè


  7 Avril      12        Divers (589),

   

Porto-Novo, 07 Avril (ABP) – Deux curés de l’église catholique, interpellés pour célébration clandestine de culte ont été gardés lundi par les éléments de la police républicaine à Pobè, avant d’être mis sous convocation, a appris l’Agence Bénin Presse de source sécuritaire.
Selon la même source, malgré les mesures d’interdiction de cultes prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19, deux curés ont été surpris en pleine célébration religieuse sur leurs paroisses respectives dimanche dernier avec environ une quarantaine de fidèles. Ceux-ci ont ensuite été dispersés par les éléments de la police républicaine. Convoqués, les deux curés ont été gardés à vue au commissariat dans la journée du lundi avant d’être libérés sous convocation. Ils seront présentés au procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè ce mardi pour répondre de leurs actes, renseigne la source.
Dans le même registre, trois autres pasteurs d’église évangélique dont l’un officiant dans la commune de Kétou et deux autres dans la commune de Sakété, ont été aussi interpellés pour célébrations clandestines de culte.
Celui officiant dans la commune de Kétou a été déposé à la prison civile de Porto-Novo avec son épouse. Les deux autres interpellés dimanche dans la commune de Sakété, informe-t-on, seront incessamment présentés au procureur de la République.

Dans la même catégorie