GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

Deux ingénieurs du cadastre et des travaux public formes à ENFIP


  26 Mai      31        Economie (21990), Travaux publics (446),

   

Brazzaville, 26 mai 2017 (ACI) – Deux ingénieurs congolais  du cadastre et des travaux publics ont suivi  une formation, à l’Ecole Nationale des Finances Publiques (ENFIP), organisé du 2 au 19 mai  dernier sur le foncier, à destination des fonctionnaires étrangers des administrations foncières, des gestionnaires ou pilotes de la politique foncière,  à Toulouse  en France.

Ingénieur géomètre topographe, Chef de Service des études et implantations à la direction générale du bureau d’études et de contrôle des travaux Cadastraux, M.   Hugues Franck Mboumba Ndombi  et des Travaux Publics, chef de la circonscription foncière de Loango à la direction départementale des Affaires Foncières, du Cadastre et de la Topographie du Kouilou,  Mme Moukila Nzoumba Carmen Charita  viennent de bénéficier de ce recyclage.

Le Ministre des Affaires Foncières et du Domaine Public,  M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou qui aspire à la modernisation des services cadastraux et du cadastre national vient de faire bénéficier de l’expérience et de l’expertise française dans la mise en place de nouveaux systèmes cadastraux, à ces deux ingénieurs.

Cette session de formation a eu pour vocation de  présenter sous ses aspects juridiques, fiscaux et fonciers le modèle français associant cadastre, gestion domaniale, publicité foncière et enregistrement. L’accent a été mis sur la sécurisation apportée par le système français.

Sur trois semaines à l’ENFIP,  établissement de Toulouse, les cadres du ministère des affaires foncières et du domaine public ont abordé de manière concrète, l’organisation et les missions du cadastre.

Il s’agit, en effet, des liaisons avec le service de publicité foncière, les notions de droit foncier,  la mission fiscale du Cadastre, les outils informatiques du cadastre, la mission topographique, le droit foncier , les personnes et les biens, le droit de propriété et les sûretés, la sécurité des transactions immobilières, la politique immobilière de l’Etat, la distinction domaine public/domaine privé, la  gestion domaniale, la fiscalité foncière (taxes foncières), les procédures cadastrales, notamment  remaniement et conservation cadastrale, ainsi que les cadastres nationaux comparés.

« Cette formation doit être comprise comme la continuité d’un processus basé sur la formation des acteurs du secteur, au regard de la particulière attention que lui accorde le Gouvernement », a indiqué le ministre Coussoud Mavoungou.

Dans cette optique, le Ministre congolais des Affaires Foncières et du Domaine Public a obtenu des dirigeants de l’Institut national Polytechnique de Yamoussoukro en Côte-d’Ivoire, la possibilité de faciliter la formation et le recyclage des cadres congolais en matière de gestion foncière et du domaine Public. D’ici deux mois, les cadres congolais, notamment les géomètres, les topographes, les géomaticiens et autres,  vont désormais commencer à tirer profit des formations qualifiantes de cet Institut Polytechnique Ivoirien, dans le domaine du foncier.

Dans la même catégorie