MAP La Zambie salue « les efforts constants » déployés par le Maroc sous la conduite de SM le Roi en faveur du développement de l’Afrique AIP Depuis Marrakech, la Palestine et le Mali souhaitent plus de justice et de solidarité internationale autour de leurs causes ACI Afrique-Centrale/ Un accord-cadre pour résoudre les questions liées aux droits humains AIP La Côte d’Ivoire est exempte de COVID-19 au 29 mai 2023 (Ministère) AIP La rupture d’une conduite à la base de la perturbation de la fourniture en eau à Yopougon (Ministre) AIP Bouaké Fofana s’enquiert de la mise en œuvre de l’opération « Saisons des pluies zéro victime c’est possible » AIP Lutte contre la piraterie maritime: Des initiatives sans coordination adéquate accablent les pays du Golfe de Guinée (Expert) ANP Le Président Mohamed Bazoum préside une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) APS SENEGAL-ENERGIE / Missirah Wadène : des travaux lancés pour l’électrification de 223 villages APS SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL / UFOA/A : le Sénégal sacré devant la Sierra Leone

Développement du Sahel: l’AFD engage 16,2 millions d’euros pour deux programmes en Mauritanie


  3 Janvier      59        Coopération (1656), Développement humain (274),

 

Paris, 03/01/2019 (MAP)- L’Agence française de développement (AFD) va engager 16,2 millions d’euros pour le financement à compter du début 2019, de deux nouveaux programmes en Mauritanie dans le cadre de ses objectifs visant à accompagner le développement durable et stable des régions du Sahel.

« Le Sahel est une des régions plus stratégiques du monde. L’une de celles, aussi, où les besoins des populations sont les plus importants. Pour répondre aux défis de sécurité et de développement dans la région, l’AFD finance deux nouveaux programmes dans le cadre de l’Alliance Sahel pour un total de 16,2 millions d’euros d’engagement à compter du début de l’année 2019 », indique l’agence sur son site internet.

Ces programmes sont destinés à améliorer la vie quotidienne des populations du sud de la Mauritanie. Ils favoriseront le développement local et l’emploi des jeunes dans le Gorgol, le Guidimakha et l’Assaba, trois régions vulnérables du sud du pays, précise la même source.

Pour rappel, les conventions de financement de ces deux projets avaient été signées par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, et le directeur général de l’AFD, Rémy Rioux, en marge du sommet commun G5 Sahel et Alliance Sahel, le 6 décembre dernier à Nouakchott.

Lors de ce sommet, le chef de la diplomatie française avait confirmé les engagements de la France en faveur du développement et de la stabilisation du Sahel, affirmant que son pays, par le biais essentiellement de l’Agence française de développement, investira 500 millions d’euros au profit des priorités du G5.

Dans la même catégorie