GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

Développement du Sahel: l’AFD engage 16,2 millions d’euros pour deux programmes en Mauritanie


  3 Janvier      41        Coopération (1283), Développement humain (244),

   

Paris, 03/01/2019 (MAP)- L’Agence française de développement (AFD) va engager 16,2 millions d’euros pour le financement à compter du début 2019, de deux nouveaux programmes en Mauritanie dans le cadre de ses objectifs visant à accompagner le développement durable et stable des régions du Sahel.

« Le Sahel est une des régions plus stratégiques du monde. L’une de celles, aussi, où les besoins des populations sont les plus importants. Pour répondre aux défis de sécurité et de développement dans la région, l’AFD finance deux nouveaux programmes dans le cadre de l’Alliance Sahel pour un total de 16,2 millions d’euros d’engagement à compter du début de l’année 2019 », indique l’agence sur son site internet.

Ces programmes sont destinés à améliorer la vie quotidienne des populations du sud de la Mauritanie. Ils favoriseront le développement local et l’emploi des jeunes dans le Gorgol, le Guidimakha et l’Assaba, trois régions vulnérables du sud du pays, précise la même source.

Pour rappel, les conventions de financement de ces deux projets avaient été signées par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, et le directeur général de l’AFD, Rémy Rioux, en marge du sommet commun G5 Sahel et Alliance Sahel, le 6 décembre dernier à Nouakchott.

Lors de ce sommet, le chef de la diplomatie française avait confirmé les engagements de la France en faveur du développement et de la stabilisation du Sahel, affirmant que son pays, par le biais essentiellement de l’Agence française de développement, investira 500 millions d’euros au profit des priorités du G5.

Dans la même catégorie