AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

Développement / Infrastructures : Le ministre José Didier Tonato satisfait du rythme des travaux de construction du marché de Natitingou


  16 Décembre      10        Société (27311),

   

Porto-Novo, 16 déc. 2020 (ABP)-Le ministre du cadre de vie et du développement durable José Didier Tonato, s’est dit satisfait mercredi, du rythme d’avancement des travaux de construction du marché sous régional de Natitingou, tout en insistant sur les marges de progrès nécessaires, afin que l’infrastructure soit livrée à temps mais aussi en qualité.
Cette descente a permis au ministre de faire une visite guidée de tout le chantier pour non seulement se rassurer de la qualité des travaux, mais aussi s’imprégner des difficultés de l’entreprise, à charge des travaux.
« Il y a un retard de 10% à rattraper par rapport au taux d’exécution qui est de 48,0% et le taux de délai qui est de 63,33%, les discussions avec l’entreprise ont permis de comprendre que les échéances seront respectées, il se peut qu’il y ait même des surprises agréables à la fin », a confié le ministre au terme de la visite du chantier.
Ce qui nous importe quand on fait le déplacement, a indiqué le ministre José Didier Tonato, c’est de voir si le chantier se déroule selon une rythme correcte, si les cahiers de charges de part et d’autres sont respectés par l’entreprise, par la mission de contrôle et si l’Agence fait également une supervision de façon à ce que l’infrastructure soit livrée en temps mais aussi en qualité.
« Par rapport à ce que nous avons vu, c’est satisfaisant, mais il a des marges de progrès qui sont nécessaires, nous en avons parlé avec l’entrepreneur pour que ces petites malfaçons soient rattrapées, c’est rien de bien important, mais c’est nécessaire pour la qualité et la durabilité que nous recherchons », a précisé le ministre. Il a rappelé également que le marché de Natitingou est une infrastructure marchande complète.
Le maire de Natitingou, Taté Ouidéyama a saisi l’occasion pour souhaiter que le marché dispose d’un commissariat et plaider pour l’achèvement des travaux de construction du bâtiment des sapeurs-pompiers, arrêtés depuis 2011.

Dans la même catégorie