MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

Dialogue entre le ministère de la Communication et la presse privée : le ministre Ayéwouadan a échangé avec les responsables des organisations de presse


  6 Décembre      14        Médias (2291),

   

Lomé, 6 déc. (ATOP) –Le ministre de la Communication et des Médias, Prof. AyéwouadanAkodah a échangé avec les responsables des organisations professionnelles de la presse privée le lundi 5 décembre à Lomé.
S’inscrivant dans le cadre du dialogue entre le ministère de tutelle et les acteurs concernés, cette rencontre intervient au lendemain de la signature le 14 octobre 2022, de la convention collective sectorielle dénommée « Convention collective des journalistes et professionnels des médias du Togo ».
La rencontre a permis de discuter des actions post signature de ladite convention.  Les échanges ont permis de recueillir des propositions et autres préoccupations des acteurs aux fins d’un ajustement éventuel de l’accompagnement du ministère de la Communication et des médias.
Le ministre Ayéwouadan a indiqué que, les changements induits par le code de la presse et de la communication, lorsqu’il sera pleinement entré en vigueur en janvier 2023, comporte aussi bien des avantages que des défis. Concernant les avantages, il a relevé la création du fonds de soutien et de développement de la presse appelé « Fonds Presse ». Ce fonds, d’après lui, a pour but d’accompagner le secteur pour assurer une formation continue aux acteurs, de promouvoir le service d’intérêt général et de favoriser une meilleure organisation de la corporation.
En termes de défis, Prof. Ayéwouadan a mis l’accent sur la qualité du journaliste avec l’exigence du niveau académique (licence professionnelle, licence générale + 3 ans d’expérience, BTS + 5 ans d’expérience). Il a également mis l’accent sur les conditions d’obtention de la carte de presse et l’exigence de la constitution des organes de presse en véritables sociétés de presse.

Dans la même catégorie