AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

Diffa N’glaa : Les principaux édifices seront livrés au plus tard le 24 décembre (Gouvernement)


  26 Novembre      15        Politique (14386),

   

Niamey, 26 Nov (ANP)-Le Ministre d’Etat, Ministre du pétrole M. Foumakoye Gado, représentant le Premier Ministre Brigi Rafini, a présidé, le mercredi 25 novembre 2020, une réunion du comité interministériel d’orientation de  l’organisation de la fête tournante du 18 décembre qui sera célébrée, cette année sous l’insigne de Diffa N’Glaa, dans la Région de Diffa (extrême sud-est du pays).

Il s’agit, à travers cette réunion, de faire une évaluation à mi-parcours de l’exécution du programme de construction des infrastructures entrant dans le cadre de cette fête de la République.

Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour de la rencontre à savoir, l’état d’avancement des travaux de constructions et le calendrier des festivités.

‘’En ce qui concerne l’état d’avancement des travaux, on peut dire que le comité de préparation sera prêt pour la date du 18 décembre, parce que l’essentiel des infrastructures seront livrées, pour les dernières au plus tard le 14 décembre 2020’’, a indiqué le Ministre d’Etat, Foumakoye Gado au sortir de la réunion.

Il a ajouté qu’il y a certaines infrastructures dont la construction va se poursuivre au-delà du 18 décembre, comme c’est le cas dans les autres régions ayant déjà accueilli cet événement.

 ‘’En tout cas, le comité interministériel est sorti satisfait de cette réunion,  de l’état d’avancement  des travaux’’ s’est réjoui Foumakoye Gado qui a précisé que les participants ont insisté ‘’pour que les dates de réception prévues  puissent être tenues’’.

 ‘’Il faut surveiller de très près  les entrepreneurs pour qu’ils respectent le calendrier’’ a-t-il, par ailleurs, ajouté.

Le représentant du Premier ministre a aussi indiqué que le comité a beaucoup insisté pour que les financements prévus pour les activités des différentes commissions soient  débloqués à temps.

En ce qui concerne le point relatif au chronogramme des festivités, M. Foumakoye Gado a fait savoir que le comité a dû revoir la programmation de certaines activités à cause de la situation sécuritaire de la Région et du faite que le mois de décembre est un mois d’élections au Niger.

En effet, rappelle-t-on, la Région de Diffa fait face, depuis 2015 aux attaques récurrentes du groupe terroriste Boko Haram écume toute la région du bassin du lac Tchad.

Aussi pour rappel, le Niger prépare des élections présidentielles et législatives pour le 27 décembre 2020 et les locales se tiendront deux semaines avant, soit 13 décembre.

Au regard de tous ces aspects, explique M. Gado ‘’le lancement des activités festives aura lieu le 15 décembre, plutôt que le 14 du même mois, tel que annoncé initialement. Ceci, dans le souci de permettre aux populations attendues de rester chez elles pour faire les votes des élections locales, et d’effectuer le déplacement de Diffa le 14  décembre’’.

Notons qu’au début de ces assises, le président du comité d’organisation de Diffa N’Glaa, Abdou Lawan Marouna a fait une présentation sommaire de l’état d’avancement des travaux de construction des édifices, avant de souligner les quelques difficultés rencontrées dans l’exécution du cahier de charge qui lui a été confié.

 Dans cette présentation très chiffrée, le Ministre-conseiller à la présidence de la République a précisé que ‘’les principaux édifices relatifs à l’organisation des festivités  du 18 décembre seront au rendez-vous compte tenu de l’engagement  de toutes les parties prenantes’’.

A la date du 24 Novembre, informe le président du comité de Diffa N’Glaa, ‘’les principaux édifices ont atteint un niveau d’exécution assez satisfaisant’’.

Il s’agit, entre autres, de la case présidentielle qui est construite à 95%, de même que la tribune officielle  de 1500 places assises. Le stade régional et le salon d’honneur et l’aérogare de l’aéroport sont, quant à eux, construits à 90%. Et la maison de la culture est construite à hauteur de 67%.

La même satisfaction est donnée sur d’autres chantiers ‘’non moins importants’’ concourant  à la modernisation de la ville, comme la banque de sang ; les travaux de réhabilitation de la grande mosquée  ou encore la cité du 18 décembre.

Par contre, a révélé Abdou Lawan Marouma  ‘’l’exécution de la voirie qui est le volet le plus important  de la modernisation de la ville connait  un retard inqualifiable’’ et ceci, fait-il remarquer, ‘’malgré  tous les appels à l’ordre des plus hautes autorités  et les multiples réunions tenues avec les responsables  de l’entreprise’’.

‘’Le minium que nous avons souhaité avoir pour la fête n’est pas encore acquis’’ a laissé entendre le Ministre-conseiller, avant d’ajouter que ‘’à l’issue de la dernière mission du Premier ministre, il a été retenu de livrer tout juste le tronçon d’environ 7km, allant de l’aéroport à la tribune officielle. Mais  malheureusement à la date d’aujourd’hui  nous ne sommes qu’à 38% des travaux d’exécution’’ a regretté le président du comité Diffa N’Glaa.

Mais à toutes ces préoccupations, le comité interministériel a promis des solutions idoines et rapides pour que cette fête de la République soit belle.

Diffa N’Glaa, ou la célébration du 62ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, est la dernière édition d’une série que le Président de la République du Niger, M. Issouou Mahamadou a initiée au début de son premier mandat présidentiel.

La même célébration a déjà eu lieu dans le chef-lieu des autres régions du pays.

Dans la même catégorie