AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Diffa : Rencontre d’échanges entre le CSC et la jeunesse de la région


  28 Décembre      12        Santé (8596),

   

Diffa, 28 déc (ANP) – L’enceinte  de  la  Station  Régionale  de  l’ORTN,  en  plein  air  pour  mieux  appliquer  la  distanciation  à  cause  de la  COVID 19,  a servi  de  cadre  à  cette  rencontre  qui  s’est  déroulée  le lundi  28  Décembre 2O2O sous la  présidence  de  Monsieur   Seini Ayouba Kaka,  rapporteur  du  Conseil  Supérieur  de  la  Communication  (CSC).

Cette rencontre s’est tenue en présence  des   membres  de  la   mission  à  savoir Jaharou  Maman,  Conseiller  au CSC,  de Hadiza Idi,  directrice  des  Affaires  Juridiques  et  du  Contentieux, de Hamza Saley,  Chef  de  Cabinet , de Kadidja Barmou, Chef  de  Service  des  relations  publiques  et de  Habiba Iro,  Chef  de  Service  de  la  Comptabilité .

Initiée  par  le  CSC, cette rencontre   a  pour but  de  mieux  faire  comprendre  à  la  Jeunesse   la  notion  de  citoyenneté   dans  la  Sphère  publique.

Selon Seni Ayouba Kaka, plusieurs objectifs sont assignés à cette mission. Il s’agit généralement de  garantir  une  participation  responsable  de  la  Jeunesse  en  faveur  des  élections  apaisées  dans  notre  Pays.

Spécifiquement, elle vise à sensibiliser les  jeunes  sur  leur  droit  civique  et  politique  par  les  jeunes  à  travers  les  médias, sur   la  culture  de  la  Paix  et  de  la  tolérance, la promotion des   débats  démocratiques  par  les  jeunes, et leur  rôle  en  faveur  des  élections  apaisées. Elle également à sensibiliser les jeunes les questions de développement  économique,  social  et  politique  du  Niger  à  travers  les  médias,  et  enfin  initier  des  actions  de  sensibilisation  pour  un  changement  de  comportement  chez   les   jeunes  à  travers  les  médias.

‘’Je  pense  que  nous  avons trouvé  une  communauté  d’une  jeunesse  consciente  avec  laquelle  nous  avons  largement  échangé  pour  poser  la  nécessité  d’avoir  un  pays  calme  et  une  paix.  Les  échanges  ont tourné  autour  des  droits  et  devoirs  des  citoyens,  la  paix  et  la  tolérance,  la  vérification  des  informations  pour  respecter  la  prudence  et ne  pas  diffuser  des  fausses  informations’’ a déclaré Seini Ayouba Kaka qui a souligné que ‘’ces  jeunes  ont  posé  des  questions  et  des  préoccupations  pertinentes  liées  à  leur  avenir’’.

‘’Il  est  clair  qu’il  y a un  éveil  de  conscience  au  niveau  de  cette  Jeunesse   du  Manga.  Ces  jeunes  ont  bien  compris  la  nécessité  que  les  élections  se  tiennent  dans  un  esprit  de  sérénité  et  de  paix.  Vraiment,   je  félicite  ces  jeunes  pour  leur  engagement   et  leur  assiduité  au  cours  de  ces  échanges  et  surtout  leurs  participations  actives  au  débat’’ a-t-il poursuivi.

Il a, enfin, souhaité  que  ‘’ces  jeunes  leaders  deviennent   les  garants  de  la  protection  des  droits  des  Citoyens  et  particulièrement   les  jeunes’’ avant de les inviter ‘’à  poursuivre  la  sensibilisation  auprès  des  autres  jeunes  que  le  CSC  n’a  pas  pu  atteindre’’.

Cette  séance  de  formation  a été  possible grâce au CSC  et  son  partenaire  CFI, indique-t-on.

Dans la même catégorie