GNA Reopening of Schools: 80 Per cent of early childhood centres ready MAP CHAN-2021 (1ère journée/Gr.C) : le Maroc bat le Togo (1-0) GNA COVID-19: Social distancing is a priority – Headmaster GNA Graduates of technical and vocational schools urged to make good use of the skills acquired GNA Graduates of technical and vocational schools urged to make good use of the skills acquired GNA Psyche yourselves to wear masks- Kadjebi DCE admonishes students GNA 100 golfers to compete for honours in Captain One Invitational championship GNA 2020 Election Petition hearing enters day two tomorrow GNA COVID-19: Ministries enforce protocols AGP Mamou/société : Une maison et son contenu ravagés par un incendie

Diffa : Une attaque fait un mort et deux blessés à Chetimari (société civile)


  11 Décembre      420        Securité (1794),

   

Niamey, 11 Déc. (ANP)- Une attaque terroriste a fait, ce vendredi, un (1) mort et deux (2) blessés à Chetimari dans la Région de Diffa (extrême sud-est du Niger), a appris vendredi ANP d’une source de la société civile nigérienne de la localité.

L’information qui a été largement partagée sur les médias sociaux a été confirmée par le secrétaire général d’alternative espace citoyen (AEC).

Selon Moussa Tchangari, cette attaque qui a été menée par des personnes armées non encore identifiées, vendredi aux alentours de 2 h du matin, a occasionné la mort d’une personne, en occurrence ‘’un marcheur de la paix’’.

La même attaque, poursuit la même source, aurait ciblé le chef du canton de Chétimari qui en a finalement échappé. Mais deux de ses gardes (dogaris), ont été grièvement blessés.

Selon Kaka Touda, lui aussi de l’AEC, ‘’le marcheur de la paix’’ assassiné s’appelle Hamani Issaka, précisant qu’il y a, en effet, deux ‘’marcheurs de la paix’’ au Niger.

Celui dont il est question est rentré vers 14h30 à Chétimari. ‘’Il est passé d’abord au niveau de la mairie pour se présenter aux autorités municipales avant de descendre chez le chef où les obscurantistes l’ont froidement assassiné’’, indique M. Touda.

Quoique les auteurs de l’attaque ne soient pas encore identifiés, le mode opératoire rappelle celui du groupe terroriste Boko Haram, qui opère dans la Région, ainsi que dans tous les pays du bassin de Lac Tchad.

Dans la même catégorie