ACI CONGO: LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE RESTRUCTURATION DES ORGANES DU PCT DANS LE NIARI ACI CONGO : LE MOS MET EN PLACE DES ASSOCIATIONS POUR PROMOUVOIR L’AUTONOMISATION DES FEMMES MAP Le Kenya pourrait entrer dans un crise financière en raison de la croissance de la dette (Moody’s) MAP Gestion migratoire : l’UE peut s’inspirer de la coopération hispano-marocaine (ministre maltais des AE) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) GNA OPSA powers resource centre to aid visually impaired students APS UNE « FORTE RÉGRESSION » DE LA TORTURE NOTÉE AU SÉNÉGAL, ASSURE L’ONLPL APS QUINZE FILMS BELGES POUR CÉLÉBRER LES ‘’10 ANS DES MAGRITTE DU CINÉMA’’ À DAKAR APS JOJ 2026 : LE CNOSS ET L’AFD SIGNENT UN ACCORD DE FINANCEMENT

DIOUF SARR INVITE LES MÉDECINS CHEFS DE RÉGION À ALLIER LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET INTERVENTIONS SANITAIRES DE ROUTINE


  20 Août      11        Santé (7336),

   

Dakar, 20 août (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a invité les médecins chefs de région, qu’il a rencontrés jeudi à Dakar, à allier lutte contre la pandémie de Covid-19 et interventions sanitaires de routine.

« Nous devons continuer la lutte contre la pandémie [de Covid-19] et poursuivre les interventions sanitaires de routine, si nous voulons préserver les acquis du système de santé et éviter de fragiliser les performances que nous avons obtenues », a-t-il dit aux médecins chefs des 14 régions du pays.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale veut « plus d’engagement dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, pour mettre fin à la propagation du virus », en même temps qu’il aspire à « une relance réussie des programmes de santé et [à] l’atteinte des indicateurs définis pour l’année 2020 », a souligné M. Sarr.

Dans ce cadre, le ministère fera une évaluation des programmes de santé en cours pour cette année, afin de « connaître les gaps » et d’ »arrêter les mesures idoines à mettre en œuvre pour les combler avant la fin de 2020″, a-t-il assuré.

S’exprimant au début de sa rencontre avec les médecins chefs de région, il a dit que la réunion est l’occasion de discuter avec eux du « projet d’investissement pour un système de santé résilient et pérenne ». Ce projet sera l’objet d’un conseil présidentiel, selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Concernant la pandémie de Covid-19, Abdoulaye Diouf Sarr estime qu’un « énorme travail a été fait dans les 14 régions du pays par les comités régionaux de gestion des épidémies ».

Les médecins chefs de région sont « les artisans majeurs » de la lutte contre la pandémie de Covid-19, estime M. Sarr, rappelant que c’est « sous la conduite des gouverneurs » de région qu’ils mènent la riposte contre la maladie à coronavirus.

Il a adressé ses félicitations aux médecins chefs de région, aux médecins chefs de district et à tout le corps médical pour les efforts fournis dans la lutte contre le Covid-19.

« Au prix de nombreux efforts et de sacrifices, vous travaillez pour le bien-être des populations », leur a-t-il lancé.

« La situation épidémiologique varie d’une région à une autre. Les régions ne disposent pas des mêmes ressources. Malgré cela, en tenant compte des spécificités de chaque région, vous mettez en œuvre des stratégies adaptées, avec des moyens qui (…) ne sont pas toujours suffisants », a poursuivi Abdoulaye Diouf Sarr.

Selon lui, l’Etat a déployé d’importants moyens financiers pour « une riposte forte et coordonnée » contre la pandémie de Covid-19, avec l’aide de ses partenaires techniques et financiers, des collectivités locales, de la société civile et du secteur privé.

Dans la même catégorie