AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 12 coupeurs de route mis en déroute sur l’axe Koutouba-Mango APS DALIFORT : DES FEMMES FORMÉES AU TIC APS IBRAHIMA NIANE CONSTRUIT SON ASCENSION APS SAINT-LOUIS : LA PLACE FAIDHERBE REBAPTISÉE ‘’BAYA-NDAR’’ GNA Government will ensure employment security for communication sector workers APS TRANSFERT D’ALFRED GOMIS : DIJON ET RENNES S’ACCORDENT APS LA FPU INVITE À UN RETOUR AUX VALEURS DE LA FAMILLE AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure

Diourbel : 8001 candidats aux examens du CFEE et du BFEM


  14 Août      8        Education (3555),

   

Diourbel, 14 août (APS) – Le département de Diourbel va présenter 8001 candidats dont 4485 filles aux examens du CFEE et au BFEM, a annoncé vendredi Yankhoba Massaly, inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF), assurant que toutes les dispositions seront prises pour un bon déroulement des épreuves.
« Pour le CFEE qui se déroule les 20 et 21 août, nous avons 5197 candidats dont 2904 filles et 140 membres de commission qui sont répartis dans 30 centres dont 18 dans la commune et 12 dans la zone rurale », a-t-il dit.

Il s’exprimait au sortir d’un comité départemental de développement consacré aux préparatifs des examens.
« Pour le BFEM qui va se dérouler à partir du 14 septembre, nous avons 2804 candidats dont 1581 filles et près de 500 membres de commission répartis dans 18 centres d’examens », a souligné l’IEF.
Selon lui, cette année est particulière parce que marquée par la pandémie qui a touché le système éducatif mais aussi qui a amené les acteurs à se resserrer autour de l’école.
Dans ce contexte, il va falloir mettre en place des dispositifs d’accompagnement des enfants pour un bon déroulement des examens, a souligné l’IEF.
’’Nous sommes allés dans chaque centre, faire le point sur l’existant (les tables bancs, le dispositif de lave-mains, kit sanitaire et éventuellement l’état des locaux) parce que nous sommes en hivernage et globalement, nous sommes sortis satisfaits des visites’’, a assuré Yankhoba Massaly.
Pour le CFEE, quelques couacs ont été notés, ce qui a conduit à la délocalisation du centre Sarrème Sérère vers Sarrème Wolof pour un bon déroulement.
’’Le problème est lié surtout à des difficultés d’accueil des enfants puisque nous avons l’exigence de limiter le nombre d’élève dans les salles de classe’’, a expliqué Yankhoba Massaly.

Dans la commune de Ndoulo, un centre est confronté à un déficit de tables bancs, a dit l’IEF, ajoutant que le CEM qui se trouve à côté pourrait servir de solution.
’’On peut soit envoyer les élèves dans les locaux du CEM qui est contiguë à l’école élémentaire ou en prendre les tables bancs et en renforçant le centre’’, a-t-il indiqué.
L’autre préoccupation des autorités éducatives est relative aux équipements sanitaire (gels, masques etc…) dans les centres d’examen.
’’A ce niveau, nous avons reçu un important appui du préfet. Nous attendons un appui du ministère de l’Education qui a déjà dans le convoyage des épreuves, mis des cartons de gel à notre disposition’’, a assuré M. Massaly.
L’Inspection est sur ’’une très bonne dynamique’’, a dit Yankhoba Massaly qui espère ’’un déroulement’’ des examens dans le département de Diourbel malgré la pandémie de Covid-19 et l’hivernage.

Dans la même catégorie