AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

DIOURBEL : DES POMPES SOLAIRES ET DES SEMENCES OFFERTES À DES MARAÎCHERS


  1 Décembre      22        Environnement/Eaux/Forêts (3638),

   

Diourbel, 30 nov (APS) – Le Conseil départemental de Diourbel a remis mardi des semences et des pompes solaires à des maraîchers pour leur faciliter l’accès à l’eau et améliorer leurs productions, a constaté l’APS.

’’Nous avons distribué 10 kits solaires comprenant une pompe avec tout le matériel nécessaire comprenant 4 panneaux. 10 maraîchers ont pu bénéficier de ces équipements’’, a indiqué Khadim Guèye, président du Conseil départemental de Diourbel.

A Diourbel, le soutien le plus efficace était de faciliter l’accès à l’eau aux maraîchers, a-t-il ajouté, soulignant que 15 autres bénéficiaires ont reçu un appui en semences dont le montant varie entre 40 mille et 50 mille FCFA.

Le coût total de ce soutien se chiffre à 7 millions FCFA.

’’J’ai opté pour l’énergie verte, c’est-à-dire, équiper les maraîchers par des pompes solaires qui ont une capacité de 3 à 10 mètres cube par heure’’, a expliqué M. Guèye.

Cet équipement va augmenter la rentabilité, la qualité des légumes, a-t-il relevé, rappelant que Diourbel, jadis, était un grenier de cultures maraîchères.

’’Nous avons déjà fait un test au niveau de la commune de Touré-Mbonde dans le village de Kane-Kane où nous avons installé une pompe pour les femmes’’, a expliqué Khadim Guèye.

Dans la même catégorie


Article

  26 Janvier     5

Article

  26 Janvier     3

Article

  25 Janvier     7

Article

  24 Janvier     5