APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak

DIOURBEL : UN MAÎTRE CORANIQUE CONDAMNÉ À DEUX ANS DE PRISON DONT 15 JOURS FERME


  21 Janvier      14        Société (29215),

   

Diourbel, 21 jan (APS) – Le tribunal de grande instance de Diourbel (centre) a condamné jeudi le maître coranique Ibrahima Dieng à deux ans de prison dont 15 jours ferme pour des sévices infligés à ses élèves.

Le maître coranique était poursuivi pour des faits de violence et de maltraitance commis à l’encontre des pensionnaires de son école coranique.

Il lui est notamment reproché d’avoir enchaîné des élèves pendant ‘’plusieurs jours’’, ce dont atteste un certificat médical figurant dans le dossier le concernant.

A la barre du tribunal, le maître coranique a certes reconnu avoir lui-même enchainé deux enfants, mais il affirme avoir abandonné cette pratique.

Me Aladji Malick Diouf, qui assure sa défense, a demandé au tribunal d’être indulgent à l’égard de M. Dieng en tenant compte de son ‘’repentir actif’’.

Le tribunal de grande instance de Diourbel a condamné le prévenu à deux ans de prison dont 15 jours ferme.

Au cours de l’audience, des maîtres coraniques de Diourbel, Touba et Mbacké (centre) ont convergé vers le tribunal pour apporter leur soutien à leur confrère.

Les forces de sécurité, pour parer à d’éventuels troubles, ont dispersé la foule à l’aide de grenades lacrymogènes.

Dans la même catégorie