AIP Législatives 2021 : les Ivoiriens renouvellent leur parlement ce samedi AIP Daniel Karbownik, nouveau patron du Sofitel Abidjan-Hôtel Ivoire AIP Un jeune de Divo propose l’institution d’une taxe pour la paix en Côte d’Ivoire AIP Législatives 2021: début du vote des députés dans le calme à Dimbokro AIP Décès d’Irié Lou Colette, baronne du vivrier ivoirien AIP La CEI et le préfet de Daloa rassurent sur la sécurisation du scrutin AIP Le calumet de la paix à Ebikro-Ndakro AIP Le scrutin législatif dans la circonscription Niakara-Arikokaha-Tortiya reporté suite au décès d’une candidate suppléante (CEI) AIP La Présidence annonce un prolongement de l’hospitalisation du PM Hamed Bakayoko à Paris AIP Législatives 2021: La CEI condamne des propos « indignes d’un candidat » tenus par Lida Kouassi Moïse lors d’un meeting (Communiqué)

DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’


  24 Janvier      19        Santé (9580), Société (29517),

   

Dakar, 24 jan (APS) – L’Institut Pasteur de Dakar ne dispose pas à ce jour d’informations sur la présence de nouveaux variants du Covid-19 malgré les « plus de 180 souches » analysées par ses équipes depuis novembre dernier, a indiqué son administrateur, le docteur Amadou Sall.

Les services de l’Institut Pasteur de Dakar ont analysé « plus de 180 souches » depuis novembre dernier, sans trouver de nouveaux variants, a-t-il indiqué dimanche dans un entretien avec Radio Sénégal (publique).

« On n’a pas aujourd’hui d’information qui indiquent que ce virus circule au Sénégal » à travers de nouveaux variants, anglais, sud-africain ou brésilien, a assuré docteur Sall.

Selon lui, « des facteurs locaux » peuvent expliquer le regain de transmission noté depuis quelques jours dans certaines régions du Sénégal, le pays étant concerné depuis quelques jours par un regain de nouvelles contaminations.

L’administrateur de l’Institut Pasteur estime que l’évolution de la maladie est essentiellement liée au Sénégal « à un problème de comportement ».

Aussi docteur Amadou Sall insiste-t-il sur la nécessité de respecter les mesures barrières et de réduire significativement les rassemblements non essentiels, parmi les mesures de prévention édictées par les autorités sanitaires.

Le Sénégal, depuis l’apparition du nouveau coronavirus sur son territoire le 2 mars 2020, comptabilise 24724 cas positifs, dont 20476 guéris et 575 personnes décédées de cette maladie, selon les dernières statistiques du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Il en résulte que 3675 personnes sont encore sous traitement dans les services sanitaires du pays, indique le ministère de la Santé dans son dernier bulletin quotidien rendu public dimanche.

Dans la même catégorie